Pourquoi les hommes adorent les chieuses…

 

 

 

Pourquoi les hommes adorent les chieuses.
Libre de Sherry Argov- 271 pages

Ce livre est destiné à toutes les femmes, célibataires ou en couples qui ont envie d’apprendre à ne plus être trop gentilles avec les hommes. Le but de ce livre: nous faire devenir une “chieuse”, c’est-à-dire une femme plus séduisante et respectée des hommes. Ce livre est un best-seller, il s’est déjà vendu à plus de 1 million d’exemplaires.

Pour l’écrire, la journaliste Sherry Argov a recueilli les témoignages de centaines d’hommes de 18 à 70 ans célibataires ou en couple, qui l’ont tous poussé à confirmer ce qu’elle pensait: les hommes préfèrent les chieuses!

Les chapitres du livre.

Chapitre 1: De la chiffe molle à la femme fatale.

Chapitre 2: Pourquoi les hommes préfèrent les chieuses.

Chapitre 3: La confiserie.

Chapitre 4: Naïve comme un renard.

Chapitre 5: Ne vous laissez pas mener à la baguette comme un chien de cirque.

Chapitre 6: Arrêtez de le harceler.

Chapitre 7: La tactique secrète de l’équipe adverse.

Chapitre 8: Gardez votre carte grise.

Chapitre 9: Comment renouveler le défi intellectuel.

Chapitre 10: La chieuse nouvelle version.

Qu’est-ce qu’une “gentille fille”?

Dans ce livre, le terme “gentille fille” n’est pas bien vu, au contraire…Voici comment la gentille fille à tendance à se comporter:

  • elle se donne beaucoup dès le début: à tel point qu’elle a l’air désespérée
  • elle attend beaucoup d’un homme.
  • elle fait tout pour faire plaire à un homme: elle dit oui à tout sans imposer de limites.
  • elle est toujours disponible pour un homme et finit par devenir dépendante de lui.
  • elle s’arrête de vivre quand elle aime un homme: plus de sorties entre copines, plus de loisirs.
  • elle fait trop d’efforts dans le but de ne pas perdre un homme, ce qui mène au résultat inverse.
  • elle harcèle un homme de messages et de coups de fil.
  • elle s’énerve quand il ne lui donne pas de nouvelles: elle ne contrôle plus ses émotions.
  • elle se sent en danger dès qu’elle voit une belle femme dans les parages.
  • elle laisse l’homme tout décider sans donner son opinion.
  • elle idéalise un homme et est déçue quand elle se rend compte qu’il n’était pas tel qu’elle voulait le croire.

Qu’est-ce qu’une “chieuse”?

La chieuse est gentille mais pas trop, juste assez pour ne pas se laisser marcher sur les pieds. Voici comment elles se comporte:

  • elle ne donne pas tout d’elle au début d’une relation mais au fur et à mesure.
  • elle n’attend pas trop d’un homme car elle est libre dans ses pensées et dans ses actes.
  • elle impose ses propres limites et sait ainsi se faire respecter.
  • elle est indépendante: sa vie ne tourne pas autour d’un homme.
  • elle continue à vivre (sorties, loisirs) même quand elle est amoureuse.
  • elle fait passer ses besoins avant ceux d’un homme.
  • elle a autres chose à faire que de le harceler: elle s’occupe de son côté.
  • elle ne lui en veut pas quand il ne lui donne pas de nouvelles: elle garde toujours son sang froid.
  • elle ne se laisse pas impressionner par les belles femmes car elle a confiance en elle et en son apparence.
  • elle sait imposer son opinion et se faire entendre quand c’est nécessaire.
  • elle ne se met pas en couple ou ne reste pas avec un homme qui n’a aucun respect pour elle.

Pourquoi être une chieuse?

Parce que si on est trop gentille avec un homme:

  • il a envie de profiter de nous.
  • il ne nous porte aucun respect.
  • il nous prend pour une fille prête à tout pour être aimée donc pas digne d’amour.
  • il se lasse vite de nous.
  • il nous voit comme une femme acquise et n’aura plus envie de faire aucun effort pour nous.
  • il nous fait passer en dernier dans sa vie.
  • il nous aime comme une mère et pas comme une amante.
  • il ne sent pas libre avec nous et finit par nous fuir.

D’ailleurs en parlant de ça je ne sais pas si vous avez remarqué toutes ces femmes qui disent “je ne comprend pas j’ai été si gentille avec lui, j’ai tout fait pour lui, je lui ai tout donné et c’est comme ça qu’il me remercie!” Justement elles ne se rendent pas compte qu’elles doivent remettre en question leur manière de se comporter vis-à-vis des hommes et ne pas être trop gentille car au final ça ne mène nulle part…

Comment devenir une chieuse?

L’état d’esprit de la chieuse

  • être avec lui par envie, plus que par besoin.
  • ne pas se montrer acquise pour lui donner l’envie de nous conquérir.
  • ne pas s’arrêter de vivre pour lui, trouver d’autres centres d’intérêt que lui.

Les sorties avec la chieuse.

  • ne jamais annuler un rendez vous ou une sortie pour aller le rejoindre s’il demande de nous voir à la dernière minute.
  • s’il prévoit de nous faire passer après une soirée, refuser et choisir plutôt de le voir un autre soir.
  • accepter notre rythme et nos besoins: ne pas se forcer à le voir quand on est fatigué.
  • s’il n’est pas de bonne compagnie lors d’une sortie, trouver un prétexte pour partir.

Les réactions de la chieuse.

  • ne pas être trop maternelle en le couvant ou en lui posant 1000 questions.
  • être indépendante: ne pas rester suspendue au téléphone en attendant de ses nouvelles mais profiter de son absence pour sortir, voir des copines ou toute autre activité.
  • ne pas renoncer aux choses que l’on aime faire parce qu’il ne les aime pas: on finit par oublier ce qu’on est vraiment et il perd son intérêt pour nous.
  • lui laisser une part de liberté (activités, sorties) ainsi il ne se sentira pas emprisonné auprès de nous
  • le remercier et le féliciter quand il nous offre un cadeau ou un service.

Les limites de la chieuse.

  • garder un équilibre entre notre vie et notre vie de couple: ne pas passer trop de temps avec lui pour éviter l’overdose.
  • être capable de dire NON quand on est pas d’accord: ne pas accepter des comportements inacceptables.
  • faire plus attention à ses actes qu’à ses paroles.
  • garder le contrôle de soi en toutes circonstances.
  • s’il se comporte mal ou devient indifférent, prendre ses distances: le harceler ou lui crier dessus ne résoudra pas le problème.
  • quand on parle ou qu’on s’explique avec lui toujours lui parler de manière claire et directe sans s’énerver: ainsi on garde sa dignité.
  • garder son indépendance financière: car ainsi quoi qu’il arrive on n’est pas dépendante de lui et libre de nos actes.

Comment (re)donner à un homme de l’intérêt pour nous?

Il était si tendre au début, pourtant il s’est relâché et ne semble plus motivé pour faire des efforts pour vous… Vous avez déjà essayé de lui parler, sans succès: il est temps de passer à l’acte!

Voilà les astuces éprouvées par certaines femmes pour éveiller à nouveau l’attention d’un homme envers elles

  • partir en weekend seule à la dernière minute (en n’oubliant pas de le prévenir avant)
  • s’absenter quand il a l’habitude qu’on soit là et ne pas lui donner de nouvelles jusqu’à ce qu’on soit rentré.
  • garder du mystère dans son emploi du temps.
  • ne pas répondre tout de suite au téléphone, surtout quand on est occupée à faire autre chose.
  • sortir entre amies et s’amuser.
  • ne pas rentrer toujours à la même heure le soir: rentrer un peu plus tard de temps en temps.
  • lui faire passer les choses avec humour plutôt qu’en lui criant dessus: ainsi on se montre sûre de nous.

J’aimerais finir avec deux citations de l’auteur de ce livre:

“La gentille fille perd la tête, la chieuse fait perdre la tête à son partenaire”

“La plus grande qualité d’une femme, c’est la dignité”

Mon avis

Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre:

Les notions expliquant ce qu’est une gentille fille sont répétées plusieurs fois dans le livre, ça peut lasser. Je pense que c’était volontaire de la part de l’auteur pour qu’on comprenne bien. D’ailleurs j’ai tout retenu du livre dans les grandes lignes après l’avoir lu!

Le livre est tout de même assez gros et long à lire (271 pages).

Ce que j’ai aimé dans ce livre:

L’auteur est une femme mais en lisant ce livre on a vraiment l’impression qu’elle a un cerveau d’homme… On apprend beaucoup de choses et en plus sur le ton de l’humour! Rire  On trouve des mises en situation pour expliquer ce qu’une chieuse ou une gentille fille ferait dans tel ou tel cas: ainsi on saisit bien la différence. On trouve des témoignages d’homme et des exemples d’hommes et de femmes pour illustrer les propos. Au cours de la lecture on trouve 100 principes de séduction qui sont récapitulés à la fin du livre. Vraiment j’ai été séduite par ce livre: c’est l’une de mes lectures les plus enrichissantes depuis que j’ai commencé mon défi!

Acheter ce livre:

Alors les filles êtes-vous une chieuse ou une gentille fille?!

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.
(Visited 123 times, 1 visits today)

104 commentaires sur “Pourquoi les hommes adorent les chieuses…

  1. C’est débile cette façon de penser.
    J’ai lâché deux nanas qui pensaient être irrésistibles en tant que chieuse…
    Quand on est en couple on vit en couple point barre, un couple c’est chacun fait attention à l’autre c’est pas « je me barre en boite de nuit et je laisse mon mec seul » c’est vraiment n’importe quoi cette propagande.
    Vous prônez un extrême pour éviter de tomber dans l’autre extrême ….

    1. Bonjour,

      Merci de me donner votre point de vue. Biensûr que dans un couple il faut faire attention à l’autre et partager des moments ensemble. Mais je pense qu’il est essentiel que chacun, homme ou femme, ait sa part d’individualité et de liberté au sein du couple.
      Pourquoi serait-il gênant de sortir l’un sans l’autre de temps en temps? Au contraire je trouve qu’après on est encore plus heureux de retrouver son partenaire.

    2. Tout a fait d’accord, moi les chieuses elles me font partir en courant.
      je pense au contraire qu’un couple cela se construit, a deux et non pas en jouant les « Princesses »

    3. Merci Mastermind! Je viends de faire la meme chose avec cette fille qui se croit irresistible, c’est vrai qu’elle est attirante mais elle a essaye’ de monter sur mon nez. Elle me drague, je resiste puis elle me parle d’AMOUR je cede, vu que j’etais en mode celibat. Elle a acces chez moi son preavis mais elle ne m’a pas ouvert la porte lors d’une premierre visite surprise chez elle, sous pretexte que je l’ai mit la Pression vu que son entourage a connu son soit disant EX et elle n’est pas prete de recevoir un nouveau petit ami chez elle!!! A mon avis cette histoire n’est qu’une histoire de Se… Ou bien en tant que Chieuse, elle se sentait rejete’ parce qu’elle ne m’interessait pas donc elle a joue’ la carte de l’AMOUR. Conseil aux amoureux et amoureuses « n’ oubliez pas que AIMER ne veut pas dire CON » » c’est pour dire dans une relation de couple soyez juste VRAI et si vous n’etes pas Aimer comme vous le souhaitez, essayez d’en Parler au cas contraire, allez vous cherchez ailleurs, ne perdez pas votre DIGNITE…

  2. Merci pour ce texte qui me réconcilie avec le fait que j’ai toujours été une chieuse .

    C’est vrai que les hommes aiment cela finalement et explique bien des choses de ma vie amoureuse.

    En tous les cas à 67 bientôt 68 je suis contente de savoir cela et même si aujourd’hui je me suis mise en retraite « amoureuse » je n’avais auparavant jamais abdiqué de ma personnalité face à aucun homme. Finalement c’est ça le secret

    Je me sens déjà mieux ce matin. Merci à toi

    1. Bonjour Sylviane,
      Je trouve ta façon de penser admirable, de plus tu nous confirme la théorie de par ton expérience! Je suis d’accord avec toi ce n’est pas parce qu’on aime un homme qu’on doit oublier ou effacer sa personnalité.

  3. Bonjour Marina,

    le terme de « chieuse » est provocateur.
    L’objectif du livre est de dire qu’il faut oser s’affirmer et garder sa part de liberté. C’est un conseil que l’on peut donner autant à l’homme qu’à la femme.

    Après, il est vrai que certains exemples me semblent discutables. Partir à la dernière minute en week end… On dirait que la femme part sur un coup de tête car elle a envie et n’a rien à faire de l’avis de l’autre…

    Dans un couple équilibré, la femme (ou l’homme) va partir à la dernière minute mais tout de même prévenir l’autre… juste par respect.

    Michael

    1. Bonjour Michael,

      Tes remarques sont pertinentes. L’auteur explique bien au début du livre que le terme « chieuse » (bitch dans le livre d’origine en anglais) n’a rien à voir avec la façon dont on le comprend d’habitude.

      Pour ce qui est de partir en weekend, oui biensûr qu’il faut le prévenir avant, d’ailleurs c’est ce que la femme a fait dans le livre. 🙂
      Je vais le rajouter dans l’article pour moins d’ambiguité…

      A bientôt

  4. Bonjour, savez vous où pourrais je acheter l’EBOOK  » pourquoi les hommes adorent les chieuses » avec un compte paypal ??
    Merci d’avance et bon week end

    1. Bonjour,
      Vous avez un lien à la fin de l’article pour acheter le livre sur Amazon, par contre je ne pense pas qu’il soit disponible en version numérique.

      Bon weekend à vous.

  5. Sans animosité : avec ce genre de comportement plus stratégique que naturel, plus calculateur que sain, il ne faut pas s’étonner que les chieuses ne rencontrent que des « connards » ou des boulets… mais bon, qui se ressemble s’assemble, dit-on 😉

    1. Pascal, pour ma part j’ai plus souvent constaté l’inverse autour de moi: des femmes trop gentilles avec des hommes qui les font souffrir ou en profitent, ou des femmes qui ont du caractère et savent imposer leurs limites avec des hommes bien.

      1. exactement, il y a une différence entre justifier tout ce que l’on fait, être disponible H24 pour son conjoint, ne rien prévoir ‘au cas où il appelle’… et être egoiste et calculatrice. Le bouquin montre par pas mal d’exemple qu’on a tendance à s’oublier soi même en étant en couple (routine, organisation, enfants…). Un peu d’originalité ne fait pas de mal… sans basculer dans l’imprévisible total et permanent

      2. Je suis tt à fais d’accord!!! Trop Bon Trop Con et sa c’est bien vrai, d’une par mes anceinnes relations!! Vs avez beau tout donner, ètre présent pr lautre, faire beaucoup d’effort et au final pour que l’autre en profite davantage!! Donc rien que sa j’appel pas sa le Respect!! Mais des profiteurs!! Plus vs serez gentille avec votre partenaire et moins il en fera, la preuve puisque vous menez la barque et le plus souvent quant vous ètes la gentille fifille!!! Vs avez plus tendance à laisser tous passer, à ceder les choses, à trop donner à l’autre, à la moindre exigeance, à la fermer lorsu’il faut l’ouvrir, à pardonner trop facilement par peur de le perdre, etc…. Ne pas dire non c’est se laisser piétiner, ne pas se faire respecter, ne pas s’affirmer,… Donc dètre à sa merci quant il le veut!! Je suis dsolé mais chieuse n’est pas un objet alors que la fille gentiller l’est!! Dire oui à tout c’est de pas avoir sa propre personnalité à part entière,… Il faut se dire une chose  » je suis moi et je resterai moi pour rien au monde il faut changer pour une personne »!! D’accord l’amour rentre en ligne de compte, mais ce qui est important c’est que l’autre doit m’accepter tel que je suis et nn tel que lui me veut, sa marche pas comme sa!! Faire des efforts je veux bien et c’est quelque part normal mais de-là à changer complètement il ne faut surtt pas sinn il vous bouffe et vs prennent comme pr de la merde, dsolé du terme mais c’est la réalité!! C’est comme sa que je l’ai vécu auparavant!! Plus maintenant, c’est fini ce temps-là…. La fille gentille,etc… justement tous sa m’a beaucoup Appris au fil du temps! Aujourd’hui je suis plus juste et parfois un peu dure mais mes expériences m’ont beaucoup forgées, mon caractère à changer aussi… Mais tous sa à cause de qui d’après vous…???? A cause des Gros Connards et je me dis assez souvent Domage qu’avant j’ai pas été comme maintenant!!! Comme ont dit vaut meiux tard que jamais…. Mais c’est finis je me ferais plus avoir du moins maintenant j’ai les pieds sur terre et bien sur terre!!!! La vie ns apprends beaucoup…

    2. Justement ce ne doit pas être stratégique mais naturel. Ou bien, Pascal, pensez-vous qu’il soit « naturel » de se comporter en paillasson? Le naturel est pour beaucoup de femmes d’exiger le
      respect, et pour d’autres qui ne l’ont pas appris dans leur enfance, il s’agit de se trouver respectables et d’exiger ce respect.

    3. Malheureusement ce ne sont pas les chieuses qui rencontrent les connards et se font mener en bateau, car une chieuse ne perd pas son temps inutilement.
      Je pense qu’être chieuse c’est juste savoir ce que l’on veut et ne pas se contenter de moins que ça, savoir s’imposer… et étant d’un naturel plutôt gentil, je constate que les mecs préfèrent des chieuses. Ce terme étant même trop douX pour certaines qui n’ont pourtant aucun mal à avoir les faveurs de ses messieurs …
      Faut apprendre à trouver un juste milieu et ce n’est pas chose aisée

  6. D’après ce résumé, j’ai l’impression que ce qu’elle appelle une « fille gentille » est simplement une dépendante affective et une « chieuse » une fille qui a une relation normale et qui travaille à avoir une relation normale. Mais comme les choses sont présentées on dirait que la fille gentille serait l’idéal mais que, comme les hommes sont un peu cons, alors il faudrait se comporter de façon stricte. Respecter ses propres limites et respecter les limites de l’autre n’a rien à voir avec le fait d’être « une chieuse », c’est juste avoir une relation normale. Etre étouffant n’a rien de « trop gentil », c’est, comme dit, attendre de l’autre qu’il soit parfait et nous rende heureux, c’est attendre du couple qu’il résolve tous nos problèmes dans la vie ou encore nous permette de nous isoler. C’est évidemment totalement irréaliste et ça mène à la dépendance affective, qui, dans certains cas peut être une vraie maladie extrêmement pénible et peut pousser à la dépression. Et ça n’est pas propre aux femmes, les hommes aussi doivent respecter les limites dans le couple. Par rapport à ça je trouve le titre un peu simplet et racoleur. Ca n’est pas de la faute des hommes si des femmes doivent travailler à avoir une relation saine au lieu de d’être étouffantes. Et il n’y a rien de « chiant » là dedans.

    1. Ta remarque est très pertinente. Le sens du terme « chieuse » est un peu détourné pour attirer l’attention. Un titre comme « les hommes préfèrent les indépendantes affectives » aurait sûrement moins marché! 🙂

      Je pense que les personnes étouffantes se voient gentilles, c’est là que se situe le problème. Elles n’ont pas le sentiment de se comporter mal au contraire. Elles ont l’impression de tout faire pour que ça marche et de ne pas être remerciées en retour… C’est peut-être pour ça que l’auteur a utilisé ce terme, pour que ça leur parle plus.

    2. Je souscris entièrement au commentaire d’adfg. L’ennui avec les « filles gentilles » c’est qu’elles visualisent la « gentillesse » de facon perverse : les dépendants affectifs érigent leur addiction au rang de loi morale, et passent du « cela semble bon pour moi » au « ceci est le bien ». Paradoxalement, ceux que les dépendants pensent aimer souffrent de solitude parce qu’ils ne sont plus sujets mais simples objets. Il n’y a au fond rien de gentil à noyer l’autre dans ses propres abimes.

    1. Bonjour Kathie,

      Le but ce n’est pas de changer ta personnalité mais d’apprendre à poser tes limites face aux hommes. Je pense que ce que l’auteur appelle « être une chieuse » c’est juste ça: poser ses limites, apprendre à ne pas être à la disposition des hommes, à ne pas tout faire pour eux, à dire non de temps en temps. Changer quelques « mauvaises habitudes » ne changera pas ce que tu es au fond de toi, et c’est tant mieux…

    2. Je suis tout à fait d’accord avec vous on peut tout à fait être gentille et ne pas se laisser faire mais de là à être une chieuse NON car le peu que j’ai lu veut dire en gros que chieuse c’est être égoïste et ne penser qu’a sa petite personne et se comporter comme certains hommes, il ne faut pas oublier qu’il y a des hommes gentils et qui tombent sur des chieuses …
      c’est mon avis (je suis gentille et je ne compte pas changé)

  7. Bonjour,
    La chieuse se fera toujours respecter!
    La gentille se fera toujours larguer!

    *défaut ou qualité: un mixe des deux c’est mieux:)
    Etre une gentille chieuse…je le suis:)

    J’adore ce livre, tellement vrai!!
    Cordialement
    la gentille dragon:)

  8. Bonjour Marina,

    Combien de fois ce titre de livre est venu titiller mes petites oreilles… j’avoue que ce terme de « chieuse » m’a passablement agacée.

    En effet, pour moi, cela signifiait tout simplement grosse emmerdeuse , hystérique, geignarde, j’en passe et de bien belles! Et bien, je suis ravie aujourd’hui d’avoir lu le résumé du bouquin.

    En gros, une « chieuse » est une femme qui a confiance en elle, qui sait ce qu’elle vaut, qui sait se faire respecter et qui garde sa dignité en toute circonstances. Bref, une femme équilibrée. Dans ce cas ça me va et je me reconnais tout à fait dans la description;-)

    Franchement, le titre est tendancieux, l’auteure aurait pu mettre: « Pourquoi les hommes adorent les femmes dignes et indépendantes »? Peut-être que le mot « chié » est plus percutant et dans l’air du temps?

  9. Bonjour,
    @ Malika;) tu as raison!
    Independantes=savoir gérer sa vie et savoir apprécier sa solitude.
    Dignité=savoir dire non;)

    Apprenons à dire non et restons digne;)
    *Monsieur sera rassuré d’avoir une femme chieuse(forte). Par ce que!! si elle sait lui dire non elle saura le faire avec un potentiel rival, un ex qui refait surface, un racoleur du dimanche;)

    J’avoues que j’aime les hommes chieurs(fort) pour les mêmes raisons.

    ceci est mon humble avis:)

    je vous souhaite une belle et tres agréable journée les gentilles chieuses:)

  10. Bonjour,

    Je déteste les chieuses même les gentilles et c’est pour ça que je quitte mes copines d’ailleurs. Six ans avec mon ex. Ces mentalités de gamine vous pourrissent la vie à petit feu.
    Chieuse = manque de respect = conflit = Tue l’amour
    Pour aimer les chieuses même les gentilles il faut vraiment être maso ou être faible.
    Maintenant je n’ai plus envie d’aller vers les femmes comme pas mal de mecs d’ailleurs autour de moi.
    Je suis quelqu’un avec un fort caractère, je ne suis pas un dépendant affectif, je ne me laisse pas faire, mais je ne suis pas un chieur.
    Bref, continuez à lire ce genre de bouquin stupide et il y a aura de plus en plus de célibataires, les femmes françaises seront de moins en moins aimées par les hommes, c’est déjà le cas d’ailleurs depuis quelques années.

    1. « Je suis quelqu’un avec un fort caractère, je ne suis pas un dépendant affectif, je ne me laisse pas faire, mais je ne suis pas un chieur. »

      Ta définition est exactement celle de la chieuse dans le livre, peut-être n’a tu pas la même interprétation du mot « chieuse » que celle qui est donnée dans le livre?

      Marina

  11. @duduche,
    « les femmes françaises seront de moins en moins aimées par les hommes, c’est déjà le cas d’ailleurs depuis quelques années » faux!! les hommes aiment les femmes et ne peuvent pas vivrent sans elles;)
    Vous=ni maso ni faible c vrai! juste romantique est sensible à l’extreme!! Cela se ressent dans votre poste. Je vous rassure que nous respectons les hommes. Voir meme, les adorons!! je suis moi même trés sensible et romantique!
    Dans votre cas, vous aviez la chieuse grande gueule capricieuse!! qui n’a pas su vous apprécier!!
    Malika et Duduhe, bonne soirée:)

  12. apres un divorce, j ai reapris a etre une femme indépendent emotionnelement et c est comme ça que j ai rencontré un homme fort emotionnelement mais « la fille gentille » c est a dire dépendente emotionnelement est revenu a la charge et j ai failli le perdre. j ai fait une thérapie, reapris a etre une chieuse gentille et tout va pour le mieux, mon homme adore mon renouveau moi ! je pense que les homme adorent les femmes qui ont confiance e elle, ça les rassure.

    1. Bonjour Isabelle,

      Ce que tu dis est très intéressant! C’est vrai que certaines femmes ont tendance à abandonner leur indépendance inconsciemment quand elles ont des sentiments forts pour un homme. Alors que ce n’est pas du tout ce qu’un homme demande! D’autant plus si c’est la femme indépendante qui l’a séduite 🙂

      1. Bonjour Isabelle, je suis un peu dans le même cas de figure, je suis typiquement la « gentille », la perte de beaucoup de gens très proches de ma famille dont ma mère et ma mère adoptive ( décès) , a fait qu’une fois en couple je tombait à chaque fois très vite dans la dépendance, une première séparation avec mon copain que j’aime beaucoup m’a permit d’en prendre conscience, j’avais alors dévoré ce roman ce qui m’a permit de changer bp de choses en moi et on a repris, mais aussitôt que la routine s’est installé , ma nature première est revenu au galop…notre couple a commencé a en souffrir et pour ne pas perdre un mec bien que j’aime bp, j’ai pris mon courage a demain et je lui ai demandé que l’on fasse une pause et de nous donner du temps, je pense aujourd’hui a suivre une thérapie.. comment ca se passe? dois je le lui dire? Merci d’avance

  13. j’ai adore ce livre. ca a ete jusqu’a present le meilleure qu ej’ai lu. Apres le livre des 35 regles et le livre de christian sander. Si c’est comme ca que pense les hommes alors je suis pour. dailleure toutes les experiences que j’ai fais ou j’ai laisse une place a la fille gentille sont tombees a l’eau. Autant etre chieuse. On gardera toujours la tete haute

      1. J’ai beaucoup aimé ce livre vraiment, j’ai aimé la manière dont il traite comment se comporter avec l’homme et comment on garde notre dignité ainsi que nos convictions! c’est tt à fait vrai : la plus grande qualité d’une femme c’est la dignité !!!!!

  14. Le plus important dans la vie est de se sentir aimé, apprécié, de sentir que l’on compte pour quelqu’un. Quand on n’est pas dans ce cas, quand on pense : « personne ne m’aime », l’envie de vivre disparaît. Et l’on peut même avoir des idées suicidaires.

  15. @ Téo: pour etre aimé et apprécié, il faut aimer et apprécier avant tout…pas seulement une personne(l’etre aimé) mais! vos amis, vos freres et soeurs, vos parents, vos voisins, votre boulanger,vos collegues, etc:) donnez et vous recevrez! et l’envie de disparaitre ne sera plus qu’un mauvais souvenir.
    Agreable journée Téo

  16. Je suis entièrement d’accord avec les écrits de ce bouquin ! En ce qui me concerne, j’ai été la fille fille gentille pendant des années et ça a mené à plusieurs reprises de vrais désastres dans ma vie amoureuse ! Les hommes que je rencontrais passaient avant tout ! Avant moi, je m’oubliais, je m’effaçais pour eux pour au final une rupture très brutale de leur part. A force de vivre à répétition ce genre de mésaventures, je suis devenue chieuse et qui puis est de plus en plus d’ailleurs et depuis tout a changé parce que maintenant je me fais passer avant tout et avant eux, je me fais plaisir pour moi, je fais ce que je veux, je suis plus du tout étouffante ni collante ni, je ne pose carrément pas de question … Bref je fais ma vie et je pense à MOI ! Je bosse j’ai mon argent, mon appart, mon boulot… je ne suis pas dépendante financièrement d’eux ! Je n’ai pas franchement besoin d’homme au quotidien pour être comblé&e d’ailleurs mon boulot prend beaucoup de place et les amis aussi… !!! Bref, tout cela pour dire que depuis mon changement de caractère , je suis enfin respectée par les hommes et c’est moi qui mène la barque et qui dit ou, quand et comment ! Et bizarrement ils tombent très amoureux !!! Ils sont étranges les hommes !! ^^

    1. Je suis contente pour vous, c’est évident que les hommes aiment les femmes indépendantes qui sont tout à fait capables de se passer d’eux, pas celles qui sont tout le temps sur leur dos 🙂

  17. Tout le monde est à la recherche de la recette « miracle » pour ne pas souffrir en amour et pour être certaine de se faire aimée…
    J’ai appris qu’il n’y a pas de recette miracle. Peu importe que tu sois belle, jeune, indépendante, intelligente, chieuse ou gentille. Il y aura toujours des hommes pour te faire souffrir, toujours des hommes à qui tu ne plairas pas, toujours des histoires d’amour malheureuses.
    Je fais 1m78, plutôt jolie, dans une grande école, chieuse et gentille à la fois. Malheureusement, ça ne m’a pas empêché de me faire larguer, d’être trompée, ou de me faire ignorer par des mecs qui me plaisaient.
    Les filles, il n’y a pas de femmes parfaites qui attirent tous les hommes. Soyez vous-mêmes, ne cherchez pas la perfection.

  18. Je peux dire que vous en êtes venue au même constat que moi.Car dans mon cas j’ai toujours été très gentille,empathique,attentionner,etc…
    Et de toute ma vie je n,ai eu que des profiteurs.Un violent extrême,deux mythomanes,un hommes marier dont j’ai su qu’après!Des violents verbaux,mental,psychique.
    Même que j’ai vu de mes propres yeux des hommes chercher à me provoquer afin de me faire craquer juste pour obtenir une raison de me laisser!Pire une flâterie,que voici : »Et puis?Avez-vous parlez de moi? » Avec un air gentil et paisible.Réponse : »Ô que oui,je lui ai dis cette fille-là,chaque fois que je lui trouve un défaut,bien elle change et pas juste en surface,en pronfondeur!! » Alors pendant 4 secondes ça m’a fait chaud au coeur.Mon inutition m’a révéler la vérité le soir même,et lui me l’a verbaliser 1 mois plus tard!! Décodage :Cette fille-là est tellement correct que quand j’en aurai assez d’elle et que je voudrai changer,je ne sais pas quoi trouver afin de l’a laisser!
    Il a trouver la provocation.Ne réponds au téléphone que lorsque se sont des hommes,(il a l’afficheur,donc parfois j’ai pu voir) et lorsque ce fut des femmes,il ne répondait pas.Aussitôt que je lui dis: »Mais pourquoi ne réponds-tu pas,cela ne me dérang.. »Même pas terminer ma phrase : »Ha c’est ça,tu es jalouse!Je déteste les jalouses! »
    Il me cherchait des « bébittes » carrément.Faute de ne pas n’avoir.Et bien plus…Partir des mois sans me dire où.Tenir sa vie toujours très très mystérieuse.
    Pourtant ce fut mon premier vrai grand Amour en tant que femme mature,ou mûre.
    Et en outre,toutes mes amies qui sont chiantes,jalouse,chialeuses,jalouses,etc…Elles sont marier!!! OK? Et oui je peux dire JE SAIS,par expérience.
    Être chiante au fond est d’apprendre à s’aimer,se respecter,se reconnaître,etc…
    Je n’ai pas lu votre livre,mais je suis convaincu que vous avez raison.Peu importe les dires des autres.
    J’ai de la difficulter à être chiante…alors j’ai décider le célibat.
    Tout ce que j’ai demander dan sma vie est de me marier,d’avoir un complice de chemin de vie…un pur désastre.Et je pleure aujourd’hui de cette solitude lourde.
    Mais au moins,seule mais aucuns n’abuse de moi.Certains tournent autour,mais avec mon expérience je sais,je les vois venir.Se sont des amis (ouais) de drôles d’amis…Quand je les rencontres et je ne me donne pas,je ne joue pas la fille facile,étrange ils ne m’appellent plus.Si je me refuse à eux,certains vont même jusqu’à me le faire payer!
    Et aussi ne jamais raconter son passé amoureux…Une erreure qui vous reviendra en plein visage et de manière très sournoise et cruelle,vous n’aurez pas cru cela.
    Je suis sans famile,ni sorteuse,je ne fume pas,ne bois pas…et pire je suis dite « surdouer » (juste une manière différente d’être intelligente) assez pour faire fuir n’importe quel homme,car celui-ci a peur,sa virilité serait en jeu…Et surtout j’ose ajouter,et je vous réécrirai pour vous dire combien je suis certaine de mon intuiton,car je n’ai aucun diplôme.Et je sais que lorsque j’en aurai un,deux,donc de l’argent,une automobile,une notoriété,LÀ je serai interressante,là je pourrai être comme je veux,méchante ou pas,et je sais qu’il y aura un line-up…C’est aussi hypocrite que cela.Pourtant,lors de mes remises de diplômes,la surprise est que je resterai moi-même,et seule.Mais là,je serai plus autonome donc des sortie comme un spa,un resto,du parachute,etc…je ferai même seule!Voilà la liberté des années 2000.Bienvenue dans ce monde où les valeurs du coeur sont méprisés et dominer.C’est marche ou crève.Je ne suis pas devenu cardiaque pour un rien.Deux SSPT,du à des violences multiples commise par des hommes,un diagnostic erroner de Bordeline qui m’a exclue et étiquetter,et tous me fuit.Je ne suis que gentille.Maintenant à vous de décider.Fuyer les extrêmes certes,toutefois pensez-y…Être confiante en soi n’est pas un mal,je ne dis pas être méchante sciemment,non,mais protégez-vous les femmes.Pensez à votre coeur.

    1. Bonjour Roxanne
      To message m’a touché. Il date du 31 dec …. drôle de jour pour être malheureuse.
      J’epère que tu as repris le dessus depuis parce qu’alors laisse moi te donner un secret. Tu peux afficher une autre femme en 1 seconde . Il suffit que tu y croit fermement et te le repete et la magie opère. Une semaine suffit aussi pour changer l’image , la perception d’un compagnon sur toi. Après c’est dans la durée que tout se joue. D’où la préparation. Comprends que tu le fais pour toi. Rappelle toi de combien ton homme est doux à ce moment , et du bonheur que tu ressens à te faire cajoler. Comprends alors qu’il rampe à tes pieds parce que tu t’aimes plus que tu ne l’aimes et continue ainsi.
      En tt cas moi c’est parti pour et même si je suis de nouveau folle de lui , je saurai me retenir de le montrer et de le dire

  19. Ba mince… je me rends compte en lisant que j’agis exactement comme ça avec ma copine… mais chuis un mec… comme quoi, simple affaire de psychologie et de dependance emotionnelle.
    Attention à ce que la personne ne soit pas « trop accros », ma cop l’est et ce n’est pas facile à vivre (en gros l’auyrre devient le « gentil »). Careful

  20. Ca fait partie des 1ers livres que j’ai lu sur les relations hommes-femmes.
    Ce que j’ai aimé :
    – La touche d’humour utilisée pour décrire des situations bien trop vraies.
    – Avec un style un peu « rentre-dedans » ça ouvre les yeux et permet un certain déclic.
    Ce que je n’ai pas aimé :
    – Si on applique cela à la lettre…je crains bien qu’on ne puisse pas construire de relation réellement solide parce que le livre prône un jeu de pouvoir dans le couple. Or, pour qu’une réelle complicité s’installe, il faut opter pour + d’authenticité et de vulnérabilité!
    – Je n’aime pas le clivage hommes/femmes…ça met tous les hommes dans le même panier, et ça rend une « personnalité » de femmes meilleure qu’une autre.
    Ce que je retiens de ce livre est que pour séduire il faut miser sur la légèreté et la franchise. Ne surtout pas sortir le grand jeu, et arrêter d’être aux petits soins pour l’homme qu’on rencontre…Pour à la place, le laisser jouer son rôle d’homme.

  21. ya 22ans j’ai rencontré une fille jy suis marié depuis 1995, elle n’ayant eu qu’une mauvaise jeunesse moi le contraire,bref éducation plutot a l’inverse.elle voulait absolument 3 enfants,moi qui suis plutot a etre sure de les assumer et les rendre heureux pour en avoir, mais ils sont la et 3 qui vont tres bien ! je n’ai jamais voulu qu’elle ne travaille pas parceque bizarement de ma part peut etre on ne connait pas l’avenir donc elle doit de conserver indépendance si besoin étant. dans le meme contexte nous avons acheté une maison ensemble et assumons ensemble, a préciser maison grande mais volontairement parcequ’au cas ou vu la vie, il y aura toujours place pour les enfants y compris s’ils sont pas seul; c’est dur mais un choix a assumer. ma femme est quelqu’un qui dira oui aussi bien que non, des conflits nous en avons et c’est plutot moi qui reviens vers elle chaque fois. j’aime la jolie femme mais il y a jolie et jolie, il y a eu les apres grossesses donc choses déplaisantes pour un homme mais c’est naturel, normal et a respecter; apres elle s’est oublié a etre collée aux enfants, ce qui a fait défaut a notre couple,ensuite je me suis mi au réseau social surement parceque c’est a la maison et je suis la pour tenir mon role, toujours est il que j’ai plus d’attrait a communiquer avec le féminin plutot que le masculin, j’ai été jusqu’a faire de réelles connaissances,je précise que ma femme le sait puisque je l’emmenais avec moi,je n’ai jamais rien caché. un jour ma femme m’a avoué oui je dis bien avoué qu’elle avait eu vraiment peur. je lui ai pas di mais son aveux ma autant fait chier ! excusez le mot, qu’il ma fait plaisir.la finalité est que j’ai juste cet attrait et qu’elle a cru au pire. je l’ai mise sous pression pour qu’elle se reprenne en main et je ny ai pas été de main morte mais je lui ai aussi di et fais que je serai la pour l’aider l’accompagner. certains m’ont meme dis que j’étais fou et qu’elle allait me quitter si je continuais et moi dans ma tete j’me disais qu’elle est forte et que je vais la taner autant que je l’aime parce que s’il y a résultat ce sera déja pour elle et pour nous ! cette femme qui a un sacrée caractère bien trempé, elle s’y ai mi et pour de vrai,c’est meme moi qui ai été bluffé ainsi que 2 des enfants .elle se redécouvre et c’est elle qui le dit,faut simplement désormais qu’elle aille jusqu’au bout a rattrapper tel un écolier qui a été laxiste durant longtemps et doit faire l’inpensable a ce rendre compte d’ou il est. et puis juste faire la répartion mère et couple. je pense que nous avons ce qui faut a etre bien en tous sens et une chieuse,ce n’est pas écrit sur son front mais ca intègre des sacrés choses bénéfiquent pour la vie,j’crois qu’il faut simplement s’investir a aller les chercher. a revenir a mon attrait a communiquer avec le féminin, on m’a di que j’tombe que sur des chieuses, j’ai dis mais pourquoi dont j’tombe que sur celles la ! on m’a répondu, non tu les attires ! la suite, j’en sais rien ! voila, je ne sais pas si je suis dans ou hors sujet, j’ai eu l’idée simple de raconter mon histoire avec une chieuse . le livre je ne le connais pas, j’suis peut etre un peu tordu ! mais oui j’y crois aux chieuses meme si je suis un tétu et sais c’que je veux.

  22. Une « chieuse » comme décrite ici n’est qu’un fille comme beaucoup d’hommes « modernes » en rêvent… Indépendante, attirante et intelligente. 3 qualités indispensables…
    Certes il est glorifiant de sentir sa compagne dépendant de soi mais seulement pour un temps car vite la relation devient étouffante et l’amour s’ éteint.
    En fait c’est tout simple: pour pouvoir vivre en couple, il faut d’abord pouvoir vivre seul. Si vous ne voyez plus vos amis, le harcelez le coup de fil, comptez les heures quand il sort avec ses potes etc etc vous devenez oppressante et vivez à travers lui non plus avec lui. Bref la « gentille fille » oubliez ça mesdames et assumez ce que vous êtes!
    Ceci dit: cela vaut aussi pour les hommes je pense 😉

  23. Merci pour ce bel article sur la mûre, en parlant de ça, je suis allé récement sur un portail de rencontre de fille cougar et je n’en suis pas déçue, mais bon, tout le monde fait ce qu’il lui plait de toute façon 😉
    Sympathique comme article sur la cougar, par contre je suis un petit peu déçue des sites de relation pour mature que l’on trouve sur le web même si ceci ne m’a pas empêché de m’abonner parlant de certain d’entre eux afin de tester… Oui, uniquement pour tester.

  24. Personnellement j’ai adopté depuis peu le comportement de la chieuse , et je pense que je me sens déjà beaucoup mieux. C’est le genre de femme que j’ai toujours été mais j’ai changé du tout au tout avec mon pt ami actuel et le regrette amèrement. Les limites ne se sont jamais définies et il n a arrête de les repousser jusqu’au moment ou il m a vire de chez en pleine nuit parce qu’on était en désaccord sur un sujet et qu’on en venait au mots. Je me suis textuellement reconnue dans la définition de la gentille , alors que lui me répète le contraire  » je le fais chier » . Mais toutes ces choses que les gentilles font sont exactement les erreurs que j ai commises, pour finir 1 an après affaiblie psychologiquement. Ça va faire 6 j que je ne prend plus ni coup de fil ni aucun contact de sa part . Il est quand même reste 4 j sans nouvelle et depuis mon téléphone n arrête pas de sonner. Je compte continuer ainsi jusqu’au moment où je sentirai qu’il est digne de nouveau de mon attention. Si entre temps je trouve quelqu’un d autre qui me fait encore croire à l amour ce sera la fin d une histoire fort prometteuse qui aura mal fini par abus de gentillesse d’une part et d’indifférence de l autre.Merci pour votre témoignage , sans le savoir j ai fait le shift d une personnalité à l autre et je me sens plus heureuse . Il semblerait que son regain d’intérêt pour moi soit également à l actualité. Je compte le faire languir un maximum , et en même temps travailler à retrouver ma dignité , et me retrouver de nouveau irrésistible. Physiquement j ai plutôt du succès auprès des hommes. J ai des formes voluptueuse et suis assez sûre de moi.Pour une raison que j ignore je me suis mise dés le début dans une position de confiance absolue avec lui et me suis laissée allée à tout partager et tout dire. Avant de m’en rendre compte il était tout pour moi. Je ne pouvais plus me passer de lui. Je suis allée jusqu’à a quitte ma vie dans un état pour le rejoindre loin dans un autre pays. J ai tout de même gardé mon indépendance financière parce que j’ai négocié un transfert avec ma boit , mais je me suis drôlement exposée , et à l’heure où je vous parle çà n’a pas été la meilleure des décision et je risque toujours d’en pâtir. Moralité, ne jamais se recouvrir totalement. Donner mais seulement ce que l’autre mérite d’avoir et surtout est capable d’apprécier.
    Quand j’y repense je n’arrive pas à croire que j’ai laissé passé le fait d’avoir trouvé une fille dans son lit. On s’est violemment disputé , en sommes venu au mains . Il m’a quand même frappé pendant 20 bonnes minutes , mais je lui rendais tout autant les coups et lui tenait tête , il faut dire qu’avant que cela n’atteindre ce stade j’avais perdu tout contrôle criant et cassant tout. Le lendemain on était de retour ensemble! Parce que tout simplement il avait avoué devant la fille qu’elle ne comptait pas et que c’est moi qui décidait de notre avenir. On avait cassé une semaine au par-avant et c’est pour cela qu’il est sorti avec elle. Il faut dire qu’on dire qu’on a cassé parce que cette fille et lui fleurtaient par téléphone , se voyaient régulièrement sans pour autant passé à l’acte. Cela m’a anneanti de savoir que pendant que je m’apprêtais à faire un pas important dans notre vie de couple pour me mettre avec lui , lui fleurtait.
    J’ai énormément souffert et d’y penser j’en ai la nausée.Mais je ne peux en vouloir qu’à moi même.

  25. moi j’aime les « chieuses » je trouve que c’est autrement plus excitant qu’une fille qui suit et qui est toujours d’accord.
    il faut bien sur sentir un attachement, une chieuse sans signe réel d’amour serait juste une emmerdeuse lambda.
    et surtout ça me donne plus d’espace pour jouer parce que, bien entendu et en contre partie, je me lâche sur mon coté taquin, ça contrebalance mon dirigisme et même ça me déculpabilise. donc c’est agréable.
    après un couple c’est une alchimie, je peux accepter plus facilement de jouer avec certaines fille que d’autre, tout dépend l’inspiration et le caractère.
    mais vive les chieuses amoureuses!

  26. Je pense que cette « tactique » et bien réelle, les hommes préférent les « chieuses », mais cependant, je pense que ce sont les hommes dans les tranches d’âges 18-25 ans voir un peu plus. En quête de l’innaccessible tout commes les femmes à cette âge là !
    Après viens le moment de se « poser » réellement et de chercher un(e) partenaire, sans jouer, quelquechose de plus construit !
    Mais bon étant une femme âgée de 22 ans, j’avoue que si j’avais suivit quelques conseils de ce livre, cela m’aurait évité bien des blessures et bien des déceptions !!
    L’amour fait perdre la tête…

  27. Et ouiiiii Une fille gentille n’en tire rien ont profite bien d’elle comme ont dit  » Trop Bon Trop Con  » et sa c’est bien vrai!!!! La plus grosse erreur de tte ma vie sa été dètre trop Gentille avec la plupart des copains que j’ai eu… A aujourd’hui méme je me dis comment ais-je pu ètre comme sa avec certains…???? Si ont devait retourner dans le passé je me donnerai des grosse paires de claque, tellement en y repensant sa me Dépasses le comportement de la personne trop gentille que j’ai été, surtt trop aveugle et pourtt je savais que j’en Souffrais amèrement…. Mais à aujourd’hui tous sa m’a bien Forgée, j’ai du carctère du genre la fille qui se laisse plus faire ou mené en bateau comme auparavant!!! Merci tt de mém au Passé de m’avoir rendu le Réalité des choses et surtt des Gros cons qu’il peut avoir dans ce monde!!! 🙂

  28. Alors pour vous dire d’après ma Propre Expérience personnelle…. ètre une fille Gentille, sa se définit: ont lui marche dessus, ont profites bien de vs que sa soit coter Amical ou avec votre copain, qu’il y a peu de respect, qu’ont vs parles comme de la merde, qu’ont vs fait poiroter des heures, foutages de gueule, vs pardonnez facilement, vs cédez à tous, le non n’existe pas dans votre vocabulaire, en défintion plus exact et précise, ont se fou de votre gueule et la fille gentille n’en tire rien mise à part de la Souffrance!!! Alors que la fille chieuse, à du caractère bien trempé, se laisse rarement faire voir peu, ont profites pas d’elle, c’est s’affirmer, à de la personnalité, sais dire non et ne change pas d’avis, quant c’est nn c’est non! Ne change pas pour l’autre, s’incline pas au moindre désir de l’autre, pense plus pour elle et nn pr l’autre, j’ai jouer la comédie donc plus apte à détourner l’autre intelligemment, etc…. Après c’est sure dans un couple il faut parfois faire des efforts pr satisfaire un minimum la personne que l’ont n’aime mais sa veut pas dire pr autant se mettre à genou à ces moindres désirs que l’autre veut et surtt moins dans l’immédiat!! Justement, il une chieuse c’est faire patienter la personne alors que la fille gentille va vite faire les chose que l’autre veut et dessuite, sa marche pas comme sa!! Ha oui??! sa veut dire quoi?? si la fille gentille ne fait pas ce qu’il veut donc en conclusion le partenaire là quitte??!! Donc moi je dis que sa ne sert Absolument à rien dètre une fille trop gentille tu te fais trop avoir, ont te traite comme de la merde!!!! Et les années passent et ont le Regrette bien de pas avoir été la fille bien chieuse à temps complet avec ceux qui le Méritaient bien comme il faut!!!! Des cons c’est pas ce qui manquent!!!! Si les gens changent c’est grace à des gens comme sa qui ns font ouvrir les yeux et surtt le Cerveau!!!^^

  29. La différence c’est surtout qu’une chieuse c’est pour une nuit et une fille gentille c’est pour la vie.
    Après si vous pensez mieux nous connaître que nous même …

  30. Je suis une vraie  » chieuse  » et pourtant ça ne m’aide pas à garder mon mec….bon même si il est revenu chaque fois que je l’ai laissé hein !! Bah je continue d’être trop chiante et bien trop  » indépendante  » tellement que c’est du  » fais ce que tu veux moi je m’enfou je me suffit à moi même  » … alors que dans mon coeur c’est pas le cas!
    Bref tout ça pour dire que je pense que les relations amoureuses sont un peu plus complexes, parfois, en tout cas pr moi

  31. Les hommes n’aiment pas les chieuses,et c’est honteux de dire quelque chose comme ça. ils aiment les jolies filles, qui PEUVENT se permettre d’être chieuse,car la demande est bien supérieur les moches n’ont pas d’intérêt d’être chieuse, sinon elle cumulent les tares. Les homme aiment les belles femmes point.C’est une grande nuance, les femmes de part leur nature aiment souffrir et seront toujours attiré par les « connard ».Et amalgame une fois de plus, comme si les hommes fonctionnaient pareil on veux nous faire croire que les hommes aiment les chieuse. Reste à se comporter comme un enfoiré et voire ses scores de close exploser, c’est triste tout de même.

  32. Bonjour,

    moi j’adore les chieuses, rien de tel qu’un peu
    de piment et de caractère dans une relation de couple! mais y a des limites quand même évidemment.. y a chieuse et CHIEUSES!

  33. Je suis ravie d’avoir découvert votre blog et franchement je l’adhère totalement. Sinon, j’ai lu ce livre et je vous le conseille parce qu’il est plein de précieux conseils qui peuvent nous aider à garder la tête froide face à un homme. Merci pour l’article et bonne continuation.

  34. Ceci dit se respecter parfois ca s’apprend
    C’est parfois un long chemin mais c la base!
    Alors bon courage
    S’occuper d’avancer au lieu de vouloir changer l’autre

  35. Et peut etre ausi avoir les memes valeurs::
    Je me suis toujours melangee avec des personnes tres differentes mais en amour comme en amitie les valeurs comme le respect doivent etre les meme sinon…aiee
    Je viens d’en faire les frais…

  36. En gros le livre montre que l’expression de ses sentiments, l’affirmation de vrai soi quand tu désires l’autre de tout ton cœur et corps peut être mal vu par l’autre et peut finir par séparation. Au fait si on commence a jouer dans une relation amoureuse et a ne plus être celui ou celle qui on est vraiment au fond de nous même, il faut se poser la question si ça vaut le coup, car vos comportement seront artificiels, ce sera votre faux moi et je suis désolée mais j’ai envie de rester moi même et c’est a l’autre soit de changer ou partir. Alors après il y a une chose les filles : ne vous mettez pas en position de victime! C’est une femme qui vous le dit! De se victimiser c’est la le danger réel! Mais pour cela il vaut mieux lire pas ce genre de bouquin mais remonter plus dans le développement personnel. Une fois que vous arrêterez de penser : il a profite de moi et parti » tout ira mieux et vous savez pourquoi? Si un homme ou une femme n’apprécie pas le côté gentil c’est tant pis pour lui (elle). Au fait dans la nature il n’y a pas de raison pour que la gentillesse fasse fuir une personne normale psychologiquement. Donc rassurez vous vous avez bien fait d’être gentille car au moins vous étés sûre que vous avez fait des efforts, et que si vous auriez été chineuse alors la peut-être vous seriez dans le regret : » j’ai pas assez montré ma gentillesse et bienveillance. Et donc haut les cœurs! Vous êtes parfaites car vous restez telles que vous êtes!!! ( pareil pour les mecs 😉 bisous

  37. Et puis franchement demandez vous: avez vous besoin vraiement d’être chieuse pour se faire aimer? C’est l’esprit pervers (femmes ou hommes) qui cherche a impressionner l’autre par le fait d’être chieuse, si vous l’êtes pas naturellement, a mon avis la devenir c’est d’aller contre soi même ce qui vous fera craquer à un moment ou a l’autre. Avez vous vraiment besoin d’une relation que vous essayez de construire par ces genre des jeux? Après si vous arrivez a devenir une chieuse que vous n’étiez pas avant et si vous voyez qu’il y a autour de vous pleins de mecs qui tombent amoureux de vous parce que vous êtes chieuse, auriez vous vraiment envie d’aimer ces mecs qui collent a vous? Même principe et a mon avis encore il vaut mieux de rester soi même. Et la c’est tout cette fois 🙂

  38. Salut Marina, moi je te dis un grand merci pour cet article. En effet, il ya un an à peine, je me laissais retourner le cerveau par un mec que j’estime sans grande valeur (aujourd’hui, lol). Apres lecture de ton article, j’ai réussi après plusieurs recherches infructueuses à telecharger gratuitement une version de ce bouqin..et je l’ai lu. Comme tu le mentionnes, le terme chieuse est vraiment utilisé pour provoquer. La chieuse = l’opposé de la fille TROOOP gentille qui justement va avoir tendance à se victimiser et à être dépendante affective, perdant toute son énergie apres des hommes qui n’ont en réalité rien à faire d’elle. Ce bouquin permet vraiment de détecter les connards, les mecs qui peuvent nous faire perdre notre temps, notre joie de vivre et notre estime personnelle. Il nous apprend à nous affirmer de manière positive de sorte qu’on soit respectée dans notre relation. Et Je peux assurer à toutes celles qui me lisent que ce livre est une vraie référence pour celles qui ont tendance à se perdre une fois en relation, de garder en tête nos propres objectifs, de ne pas dépendante des humeurs d’un homme et de ce fait l’intriguer juste assez pour garder son intérêt et au besoin de le faire réagir positivement quand on espère un changement quelconque de sa part. D’être à la fois celle avec qui il se sent bien, celle avec qui il peut parler et rire de tout et rien mais aussi celle qu’il écoute, qu’il respecte et qu’il admire. Pour ma part, ce livre m’a grandement aidée à passer à autre chose (une chieuse ne perd pas son temps avec quelqu’un qui n’a rien à lui apporter!) et depuis lors, je fréquente un jeune homme formidable et je m’efforce de ne plus tomber dans mes anciens travers et le plus bizarre ce sont les réactions de cet homme. Anecdote: il m’invite au resto et vu le montant exorbitant de la facture, je propose d’en payer une partie (La ‘gentille fille’ qui ressort) et surprise, il me rétorque qu’il m’a invitée et s’étonne du fait que je ne veuille pas le laisser me faire plaisir. Bref, pour dire qu’une femme souvent trop gentille est sa propre pire ennemie. Ce que je retiens de ce bouquin c’est que je mérite ce qu’il ya de bon, de bien et de beau de part de mon homme et que ouiii, il est prêt à tout pour me faire plaisir (je ne dois pas abuser non plus) mais ACCEPTER de donner ET DE RECEVOIR…et aussi qu’il faut absolument arrêter de psychanalyser les mecs, leur trouver de fausses excuses et faire face quand une situation ne nous plait pas de MOVE ON ! Toujours faire de son mieux, n’accepter que le meilleur et savoir MOVE ON !

  39. La seule vérité, c’est que les hommes aiment les jolies femmes, point.

    D’ailleurs je pense que la majorité des chieuses sont des jolies femmes, sinon elles se feraient larguer rapidement. Personnellement j’ai vécu 1 an et demi avec une chieuse de première, mais si je suis resté autant de temps avec elle, c’est bien sûr parce qu’elle était super belle.

    Evidemment au début tout était parfait dans les 2 premiers mois, beaucoup d’attention de sa part, je suis tombé complètement amoureux. Puis petit à petit le piège s’est refermé, elle est devenue hystérique, elle me faisait de plus en plus de caprices, elle s’agaçait pour la moindre contrariété, elle ne supportait pas que je lui dise non, elle voulait imposer plein de trucs, etc…etc… c’est simple il n’y avait aucun dialogue possible avec elle, c’était à sens unique…
    Comme j’étais amoureux, j’avais tendance à céder, car c’était une fille de rêve physiquement…
    Mais arrivé à un moment j’ai pris du recul, je me suis rendu compte que j’avais perdu mon respect pour moi-même, et je l’ai quittée car ce n’était plus possible, c’était devenu insupportable.

    Donc NON les hommes n’aiment pas les chieuses, ils aiment les belles femmes et beaucoup feront tout pour être avec une belle femme dans leur lit, je faisais parti du lot malheureusement… mais là j’ai compris la leçon…

  40. slt je suis tres contente de lire votre livre et je respécte boucoup votre avis, mais ya une chose que je la comprend pas quoi que les hommes préféres la filles gentille calme et au méme temp ils aiment la fille chieuse et hotoritaire franchement je ne comprend pas comment il faut faire pour garder un homme parcequ’il est jamais content ……

  41. Je connais ce livre depuis 2006. La plupart des conseils prodigués sont bons, d’autres très très difficilement applicables si on a réellement qqch pour un homme.
    Et tout est extrêmement facile à faire avec le succès à la clé si on se sent disons, attirée, mais pas amoureuse. Voire pas attirée du tout: Là il y a même pas besoin de connaître ce livre, et sylviane plus haut l’a bien démontré 😉

  42. Bon sang, il faut un doctorat en psy de couple pour réussir sa vie amoureuse aujourd’hui !
    Quelle galère, toute cette stratégie à déployer pour « mériter » d’avoir dans sa vie un homme à peu près équilibré doté d’un cerveau autre que reptilien et surtout d’un cœur !!
    Il est vrai qu’à notre époque la gentillesse est très mal vue ! Faut être une dominatrice avec un bâton et une carotte pour se faire respecter ?
    Vive le célibat !

  43. J’ai connu ce livre en 2004 et cela ne pas empêcher de me faire rouler dans la farine par le même mec pdt très longtemps !
    Jusqu’à ce que je comprenne que tout vient de l’estime que l’on a pour soi : savoir aimer l’autre c´est d’abord et avant tout savoir s’aimer soi même.
    Le respect est la base de toute relation à commencer par celle que l’on a avec soit même.
    Belle ou moche, la beauté vient de l’intérieure, du respect que l’on se porte et de l’amour que l’on a pr nous même vis à vis de nous et tout le reste.

    Ne pas accepter une situation humiliante, irrespectueuse, c’est en toute occasion ou devant toute personne et pas seulement vis à vis d’un homme ou d’une femme.

    Donner à l’autre tout ce que l’on voudrait recevoir de lui est une forme d’amour égoïste qui peut être évitée si on commence par s’aimer et se respecter soi-même.

    « L’autre » est un nouveau livre, une nouvelle histoire qu n’a pas à subir les « vacheries » de notre passé.

    Être soi même ds le respect de soi et de l’autre c’est cela à mon sens la base d’une relation qui nous permettra très vite de détecter les mauvaises conduites afin de ne pas se voir « tirer vers le bas »

    Avoir des standards et s’y fixer permet de garder le cap et de se « connecter » aux personnes qui nous conviennent, plus d’interrogations, plus de doute mais la certitude d’être capable de dire calmement se qui ne va pas et de pouvoir se lever et partir si les visions différents, sans blessures.

    C’est comme cela que je le vie aujourd’hui et j’en suis heureuse, amoureuse d’un homme à qui je dit que le comportement ne me convient pas qd il dérape. Cela le fait craquer d’avantage car je n’ai pas besoin de lui mais envie d’être avec lui avec tous ces défauts !

  44. Vous savez quoi les amis… qu’on soit une chieuse ou pas ..on se fait larguer.. si on est trop gentille on se fait.marcher dessus et si on a un peu de caractère on se fait largeur car les hommes choisisse la facilité..le sex les chaudasse sur les sites internet. Pourquoi s’enmerderaient ils avec une femme qui a trop de caractère. Ou pas assez. Ils veulent n’y l’un ni l’autre
    Voila pourquoi au jour d’aujourdhui on voit des millions de filles.magnifiques intelligentes..gentilles avec du caractère..mais toujours seules.
    C’est triste
    Cette société détruit la symbolique tu couple.

  45. Merci pour cet article! Je viens de comprendre un certain nombre de choses! Avant une longue histoire de 8 ans assez chaotique j’étais THE chieuse! C’était moi qui décidé, moi qui menais la danse… Et pis j’ai rencontré un nouvel homme, je pense avoir des sentiments pour lui (j’en suis sure même) et la je me suis révélée être en tout point comme la description des gentilles… J’avais même pas réalisé mais je le harcèle, je suis pas contente quand jai pas de nouvelles, j’annule des choses quand lui est dispo… Enfin voilà! Du coup je vais m’acheter le bouquin pour retrouver la chieuse en moi. Mais je suis d’accord, quand on montre son caractère, on se fait larguer parce qu’on se laisse pas faire et quand on se montre gentille… Ya des profiteurs! Le mieux serait un juste milieu et que ces messieurs nous prennent telles qu’on est, qu’il sache aussi s’adapter au côté plus accaparant des filles!!

  46. Lili a tout à fait raison.

    La symbolique du couple a malheureusement quasiment disparu pour la plupart d’entre nous; les moyens de communication font que nous restons en contact avec nos ex, nos sex friends ; Les sites de rencontres font qu’en un jour ou deux, nous pouvons rencontrer de nouvelles personnes que l’on met facilement et rapidement dans notre lit pour peu que nous ayons les bons mots, ceux qu’elles veulent entendre.
    Je suis un homme de 37 ans, célibataire par choix, comme beaucoup de mes congénères. Les filles, arrˆetez de vous prendre la tête perpetuellement en étudiant chaque mots de nos sms, chaque silence, chaque geste et paroles que nous pouvons avoir à votre égard. Nous fonctionnons de manière tout à fait simple : ce qui nous importe, c’est le moment présent. Si vous êtes là au moment présent, c’est que vous nous plaisez. Nous somme sincères à l’instant « t », avec vous puisque c’est vous qui ˆetes là. Mais que ce soit vous ou une autre, c’est la mˆeme chose. C’est cela que vous n’avez pas l’air de comprendre. Ce que vous prenez pour des silence radio, des peurs de l’engagement, ou des « il fuit parce qu’il m’aime trop » (n’importe quoi !!!) c’est en REALITE ceci : nous sommes occupés avec une ou plusieurs autres. Si dans un mois vous nous permettez de revenir, nous revenons avec plaisir, si non, nous reviendrons auprès d’ une autre, ce n’est pas très grave; Donc que vous soyez chiantes ou gentilles, vos silences radio et compagnie, ça vous sert peut ˆetre à vous mais nous on s’en tape. Juste un conseil d’homme célibataire : si vous recherchez un homme qui souhaite une relation durable et sérieuse, faite attention aux actes par rapport à ses paroles. Si dès le début vous vous rendez compte qu’il ne fait pas ce qu’il dit, qu’il ne tient pas parole, qu’il disparait puis revient… soit vous l’accepter tel qu’il est sans rien esperer (car s’il agit ainsi, il ne veut pas se fixer avec vous ni avec une autre d’ailleurs si cela peut vous rassurer un peu) et vous prenez le bons moments qu’il veut bien vous donner, soit vous passez à autre chose. Une vraie relation doit ˆetre fluide, sans complication, sans rapport de force ni prise de tˆete pour l’un ou l autre. Voilà ceci était un message pour les « gentilles » qui doivent arrêter de souffrir et se retourner le cerveau dans tous les sens pour garder des mecs qui n’ont aucune intention de se mettre en couple.

    1. Cher Domi, tu fais bien de préciser que tu es célibataire « par choix », car en te lisant on devine comme de la suffisance, et ce n’est pas la qualité première que les femmes cherchent chez un homme… mais merci pour tes précieux conseils aux « gentilles filles » qui portent de l’intérêt au fonctionnement de ces messieurs.
      Et si les hommes fonctionnent comme tu le dis de manière « tout à fait simple », pourquoi perds tu ton temps sur « heureuse en amour »? Lool – Sans rancune, hein? ;))

  47. Je suis un homme de 49 ans même si j’en fais dix de moins, et je suis désespéré. Désespéré au point que je ne sais plus comment exprimer mon désarroi. Depuis quelques années j’ai essayé instinctivement, peut-être par instinct de survie, de comprendre ce qui pouvait être essentiel dans ma vie, à tel point qu’au travers de mes relations amoureuses j’ai du élever la passion amoureuse au rang de religion, car ma conclusion aujourd’hui est que l’essentiel se trouve là, dans la relation charnelle et émotionnelle à un autre être. Si je suis désespéré c’est que je ne trouve pas d’écho à mon sentiment. Je ne trouve chez les autres que des stratégies pour vivre superficiellement quelque chose qui devrait se vivre entièrement, profondément, qui devrait nous ravir, nous délecter, nous rendre heureux, nous rendre vivants. Peut-être qu’une gentille fille et un gentil garçon suffisamment intelligents pourraient vivre des émotions que nulle chieuse et nul égoïste ne pourraient imaginer. Peut-être que je suis un idéaliste.

  48. Il est où le juste milieu là dedans ?
    En tant que femme moi-même certains points sur la fille chieuse sont exacerbants.
    Comme plusieurs commentaires plus haut , si on aime quelqu’un on fait comme notre cœur le dit.
    Après il y’a des profiteurs c’est sûr mais il n’y a pas que ce type de mec.
    De pas être soi-même dans un couple je trouve cela grave , les choses doivent suivre leurs cours naturellement.

  49. Excellent Domi, à croire que vous avez cloué le bec de tout le monde… homme comme femme, car depuis vous, plus le moindre commentaire. Dommage, je commençais à trouver tout cela captivant !
    …….. Enfin, à la fois, et malgré votre faux « désintérêt » du couple, vous faites tout de même un p’tit tour sur un site intitulé « heureuse en amour », et ce, à une heure avancée de la soirée… Un p’tit coup de blues Domi peut-être ?

  50. Bonjour à tous et toutes !!
    Je sors depuis peu avec quelqu’un au comportement de la « chieuse », un petit exemple :
    Soirée entre fille programmée tardivement du coup moi je pars en weekend de mon côté mais derriere elle se plaint de se retrouver seule aux moments où elle n’est pas occupée (cest mon interprétation de ses sms : je sens que ca la fait chier que je sois parti) _ je suggère souvent aux nanas de prendre un labrador au lieu d’un mec : combiné avec un sex friend il donnera entière satisfaction !
    Personnellement j’accepte les femmes libres mais autant s’ assumer jusqu’au bout les filles : on se voit qd on peut se voir, ce n’est pas la première fois que je constate ce genre de réaction chez une copine : chieuse ou pas ON N’EST PAS A VOTRE DISPOSITION SELON VOTRE BON VOULOIR. Et bien évidemment l’inverse est valable aussi !!

  51. Je suis bien curieuse de savoir pour quelle raison vous avez supprimé mon message de réponse à Domi ??? Comprends pas ??? On ne peut plus soft pourtant…

  52. Bonjour, (j’ai moi-même acheté « pourquoi les hommes épousent les chieuses)
    J’aime beaucoup votre article et je suis d’accord avec les principes que vous énoncez; l’amour propre et la confiance en soin sont indispensables pour aborder une relation équilibrée..
    Mais quelle est la bonne attitude à adopter quand un homme au début d’une relation, prend de la distance et marque son désintérêt?
    Comment prendre de la distance quand c’est lui qui nous impose cette distance??
    Bref, comment être une chieuse quand il ne nous en laisse pas l’occasion?!
    Quelle est la juste attitude à adopter? Trop d’indifférence face à une mauvaise conduite peut laisser penser que l’on accepte le manque de respect. Et « dire les choses » peut donner à croire que l’on est émotive et dépendante de lui justement, non? … aïe aïe aïe c’est compliqué! Help!

  53. Bonsoir Ness
    Pourquoi vous inquiéter de ce qu’il peut penser de vous ? Si vous vous retenez de lui dire le fond de votre pensée, vous vous frustrez, donc n’êtes plus vous-même et c’est là que vous devenez dépendante : oui dépendante de son regard : et ça, c’est être dépendante et émotive ! Parce que dire ce qu’on pense, c’est au contraire montrer qu’on se respecte, qu’on est indépendante et qu’on ne se laisse pas perturber par ses émotions, puisqu’on les assume !
    Et au contraire, quelle chieuse que celle qui ose dire tout ce qu’elle pense de mauvais ! Mais c’est le meilleur moyen de récupérer son énergie pour après se sentir à l’aise.
    Après c’est une question d’exercice : l’important, c’est de devenir consciente de vos sentiments et émotions, les extérioriser pour ne pas les garder en vous et ruminer.

  54. merci Marina pour avoir découvert ce résumé,,
    je constate, entre nous, que ceux qui
    critiquent les  » chieuses » ( et non les chiantes comme ils confondent ), n ont pas
    lu le livre

  55. merci Marina pour la découverte de ce livre… je l’ai lu quasiment d’une seule traite.. et là , le choc de se découvrir extrêmement trop gentille, pourtant dans ma vie pro, suis une femme de caractère et respectée tout en restant souriante avec le sens de l’humour.
    Mais avec les hommes, c’est un peu plus différent, dès que les affects sont au milieu.
    Ce livre est une révélation, une ‘bible’ des interactions entre un homme et une femme.
    Pour ma part, les 3/4 de ce livre je le savais mais bien trop enfui en moi pour OSER l’appliquer, par peur de décevoir, peur d’être jugée, peur aussi du sentiment abandonnique .. en oubliant de fait, ma personnalité et mes valeurs, trop souvent passées en second plan au bénéfice des désirs et besoins de monsieur.
    Résultat : souffrance, position d’attente d’un texto (car monsieur n’aime pas le tel).. attente de savoir qd allons nous nous voir etc etc..
    Situation insupportable, car j’ai ressenti les attitudes de monsieur comme de la toute puissance, se permettant de ne pas répondre à mes textos, alors que je l’ai absolument pas harcelé, loin de là, suis assez indépendante par nature, mais il y a qd même un minimum syndical et un minimum de respect à observer .. à plus forte raison en début de relation…
    Donc après 4 j de silence de monsieur, et un rdv annulé le jour même.(cela faisait une semaine qu’on ne s’était pas vu).. j’ai pris mon courage à 2 mains et j’ai mis fin à cette relation trop toxique pour moi, malgré le fait que j’ai des sentiments pour lui ! et là !!! miracle !! monsieur me répond en moins de 2 min en me demandant pourquoi j’étais si fâchée ,!! .. réponse : manque de respect car ma dignité était atteinte et que le silence est le plus grand des mépris… réponse de monsieur : même si cela ne te convenait pas, on aurait pu rester pote … euh !! réponse : super idée ! excellente idée même, je m’en veux de ne pas y avoir pensé plus tôt, ah qd la prochaine beuverie ,!! lol !!! …. et pas de réponse ni de nouvelles de monsieur !… voilà !!
    ce livre m’a donné la force de me respecter, la force de quitter un homme malgré mes sentiments, la force de préserver mon intégrité et ma dignité ainsi que mes valeurs !!!
    je doute encore de savoir si j’ai eu la bonne attitude.. mais je pense que oui, je l’espère en tout cas

  56. Bonjour Marina !

    C’est vraiment adorable ta façon d’aborder les sujets de couple je vous admire beaucoup et j’imagine que ton partenaire est très heureux de tes côtés,bonne continuité .

  57. Bonjour, j’ai lu avec intêret l’article ci dessus et je regrette mais les techniques que l’auteur nous dit d’appliquer ne marche pas forcément sinon cela serais beaucoup trop facile s’il suffisait d’appliquer ces conseils pour réussir a garder les hommes que l’on fréquentent lors d’une relation eh bien cela sera bien simple tt dépend de l’état d’esprit de l’homme s’il veux rester avec la demoiselle qu’elle sois chieuse ou pas il restera s’il avait prévu de partir il partira et cela n’a strictement rien avoir avec le fait que la chieuse a le comportement ci dessus par exemple on peut lire que la chieuse garde sa dignité mais énormément de femmes n’ont aucune dignité et se rabaisser face a un homme et sa ne les empêche pas pour autant de réussir a garder leurs mecs le plus longtemps possible certains hommes peuvent interpréter le comportement de la chieuse comme étant un manque d’intêret et cela peut avoir tt l’effet inverse et peut les éloigner donc un conseil a toutes les femmes malheureusement il n’existe aucune techniques pour garder un homme restez vous même et quelqu’un finira bien par vous accepter tel que vous êtes. Heureusement que pas toutes les femmes mariées sont des chieuses et les célibataires des gentilles filles on peut trouver l’inverse aussi ds les deux camps.

  58. Amusant, on entend le même genre de conseils pour les hommes…

    Bon, ce qui n’est pas dit, c’est qu’au final, comportez-vous en « chieuse » avec un mec gentil, au bout d’un certain temps il va fatalement être dégouté et se barrer.
    Et si le mec est un « chieur », il va juste augmenter son niveau face à une « chieuse » et cela va devenir la guerre des sexes.

    Bref, dans tous les cas, c’est une belle relation toxique qui se met en place. Enfin, vous faîtes comme vous voulez…

    En définitive, étant un gentil, je préfère retenir comme guide d’éviter les chieuses et de me focaliser sur les gentilles… au moins, il y a de la place pour une vraie relation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *