Enquête: Pourquoi les hommes ne font pas le premier pas?

Heureuse en amour - Pourquoi les hommes ne font pas le premier pas? Résultats de mon enquête auprès des hommes.

Cet homme vous plaît et il a l’air de s’intéresser à vous… Pourtant, il ne fait pas le premier pas. Comment l’expliquer? J’ai mené mon enquête auprès des hommes pour tenter de le comprendre.Pour cela, je me suis rendue sur Tinder, une application de rencontres que fréquentent beaucoup d’hommes. Au cours de cette enquête qui a durée plusieurs semaines, j’ai interrogé 122 hommes âgés de 21 à 41 ans.

Le déroulement du sondage

J’ai liké sur Tinder tous les hommes qui se présentaient sur mon écran afin d’avoir un échantillon d’hommes représentatif de ceux que l’on trouve en société. Je les ai donc sélectionnés sans distinction d’apparence, d’origine, ni d’âge. Mon seul pré-requis indiqué dans la description de mon profil était qu’ils acceptent de répondre à mes deux questions.

Les deux questions

Une fois que les hommes m’ont likée, je leur ai posé les deux questions suivantes:

Dans la vie réelle, est-ce qu’il t’es déjà arrivé d’avoir une attirance (que tu sentais réciproque) avec une femme sans oser faire le premier pas?

Et si oui, pourquoi tu ne l’as pas fait ?

Les réponses au sondage

Combien sont-ils à tenter leur chance à chaque fois?

Tout d’abord commençons par les chiffres. Je dois souligner qu’il me paraissait évident que j’allais rencontrer sur Tinder des hommes un peu plus timides que la moyenne ce qui a pu fausser un peu mon sondage. Cependant, je ne m’attendais pas à un tel écart entre les hommes qui font toujours le premier pas, et ceux qui ne le font pas à chaque fois.

Sur 122 hommes interrogés, c’est déjà arrivé à 106 hommes (soit 87%) de ne pas faire le premier pas. Seuls 16 hommes sur 122 (soit 13%) m’ont indiqué avoir fait le premier pas à chaque fois qu’ils sentaient une attirance réciproque avec une femme.

Pour ma part, j’ai été assez étonnée de cette réponse car je pensais les hommes plus entreprenants.

Pour quelles raisons ils ne font pas le premier pas…

Pour chaque homme interrogé, j’ai accepté plusieurs réponses car il peut y avoir des raisons variées selon les personnes et situations rencontrées.

  • 44% des hommes qui ne font pas le premier pas, ne le font pas à cause de leur timidité; Rien d’étonnant… Les hommes m’ont confié qu’en vieillissant ils deviennent moins timide. Donc, plus ils sont jeunes, moins il y a de chance qu’ils fassent le premier pas.

“Quand j’étais plus jeune, la timidité prenait le dessus. J’avais peur de me prendre une veste. ” (M., 27 ans)

  • 20% des hommes ne le font pas par peur du rejet Ils ont utilisé des expression différentes pour définir la peur du rejet: “peur de se prendre une veste”, “peur de l’échec”, “peur de se faire recaler”, “peur de se prendre un vent”, “peur de se prendre un râteau”…
  • 13% des hommes ne le font pas par manque de confiance en eux, ou parce qu’ils pensent qu’ils ne sont pas à la hauteur face à la femme qu’ils souhaitent aborder.
  • 10% des hommes ne le font pas par peur de se faire des films et que l’attirance ne soit pas vraiment réciproque.
  • 8% des hommes ne le font pas par peur de gâcher une relation amicale, professionnelle ou familiale.
  • 7% des hommes ne le font pas parce que la situation ne s’y prête pas. Soit la femme rencontrée est en train de travailler, ou avec des amis, soit ils ont un projet qui n’est pas en phase avec le début d’une histoire.
  • 7% des hommes ne le font pas parce que la femme est en couple ou bien parce qu’ils ne sont pas sûrs qu’elle est célibataire.
  • 6% des hommes ne le font pas parce qu’ils sont en couple.
  • 6% des hommes ne le font pas par respect pour la femme et parce qu’ils ont peur de la déranger en faisant le premier pas.

    “Je ne l’ai pas fait par peur d’être pris pour un relou… Trop de blaireaux cassent l’image des mecs qui abordent les filles. ” A., 22 ans

  • 5% des hommes ne le font pas parce qu’ils n’ont pas envie, ont la flemme ou manquent de courage.
  • Moins de 1% des hommes ne le font pas pour d’autres raisons diverses et variées: par peur du ridicule, pour ne pas lui brîser le coeur par la suite, parce qu’ils ne sait pas quoi dire, parce qu’il n’aime pas la facilité, parce qu’il a peur de se tromper en choisissant cette personne, parce que c’est une inconnue, parce qu’il pense être assez séduisant pour ne pas avoir à le faire.

Une chose est sûre: avant de réaliser ce sondage, je sous-estimais le nombre d’hommes qui ne faisaient pas le premier pas. Je ne pensais pas qu’ils avaient un tel manque de confiance en eux et qu’ils avaient peur d’être rejetés à ce point. Mesdames, j’espère que ce sondage vous a été instructif et vous incitera davantage à faire le premier pas quand vous sentez une attirance réciproque. Foncez!

J’aimerais en savoir plus sur vous, avez-vous déjà fait le premier pas auprès d’un homme? Et si oui, de quelle manière?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

8 commentaires sur “Enquête: Pourquoi les hommes ne font pas le premier pas?

  1. Moi je me demande pourquoi les femmes ne font pas le premier pas ??
    vous n’avez pas de statistique ? je suis curieux de lire les causes .

  2. bonjour

    merci pour cet éclaircissement
    je suis naomi, 24 ans, j’habite paris, je me fais souvent draguer mais ce sont pas ceux qui m’attirent, le problème c’est que je n’aime pas draguer dans la rue et comment “draguer “avec classe un mec?

  3. J’ai déjà fais le premier pas : je lance des regards, je lui ai déjà sourit une fois, je me suis même une fois assise à côté de lui pour lui parler et je lui ai posé des questions pour avoir de la discussion, c’est moi qui ai tout fait ! mais même avec ça en vain ! Malgré le fait qu’il me regarde et qu’il paraît intéressé, il ne fait rien de son côté pour briser la glace, il est fermé comme une huître c’est terrible ! Ah si, une fois il est venu mais de façon très timide pour me dire seulement un mot ! Je commence un peu à en avoir marre, je pense laisser tomber même s’il me plaisait beaucoup et qu’il était vrmt gentil.

  4. Bonjour à tous,

    J’ai un collègue qui n’arrête pas de me regarder, me fait des sourires et il n’a pas l’aire timide. Je sens qu’il y a bien quelque chose qui nous lie mais il ne vient pas me parler. J’aimerai bien qu’il fasse le pas. Nos discussions se limitent à bonjour comment ça va ! Je veux passer à autre chose mais je ne sais pas faire avancer les choses car mes regards et mes sourires ne suffisent pas apparemment. Qu’en dites vous si je lui envoie un message sur Facebook par exemple ?! Je ne sais plus comment faire car c’est moi qui suis timide à vrai dire!

  5. Perso car celà m’ennuie. On a appris aux femmes tour un tas de règles qu’elles suivent par convenance. Les femmes qui attendent qu’on fasse le premier pas car c’est ainsi qu’elles doivent faire .. j’ai envie de leur demander pourquoi ? La réponse n’en sera pas une et sera résumable a un “parce-que”, Indice de formatage social important… Je suis attiré par les femmes libérées de tout ça, les femmes que je qualifie de 3DS. L’homme de base voit une femme en 2D, les deux courbes qu’on mime pour dessiner une femme tu vois, moins d’hommes voient les femme en 3D, au deux courbes poitrine et hanche s’ajoute celle de la tête, ces hommes là , en plus de s’intéresser à quoi on va ressembler, s’intéresse à qui vous êtes. Et il y a les hommes comme moi qui voit la femme en 3DS le s signifie toute la sphère sociale qui l’entoure ce s sous-entend qu’elle est libérée des carcans sociaux et du formatage séculaire qu’on a infligé aux femmes depuis longtemps par “on” je ne parle pas que des hommes, à mes yeux la femme est la plus dure avec les autres femmes bien plus que les hommes c’est la mère qui juge la fille ce sont les femmes entre elles qui jugent si une autre femme est jolie ou pas et généralement l’homme n’est que spectateur, l’homme est du genre à se contenter de choses simples, il est beaucoup moins sélectif et regardant que la femme. Et donc il y a des hommes qui se font séduire comme une femme veut être séduite actuellement, des hommes qui, tout comme la femme refusant de plus en plus de se plier aux règles instauré par le passé, comme par exemple la fameuse phrase « sois belle et tais-toi » ne veulent plus être galant parce qu’ils doivent l’être, mais veulent être galant parce qu’ils ont envie de l’être ce qui fait une énorme différence. Il y a donc des hommes qui attendent qu’on vienne les prendre les chercher comme les femmes attendent qu’on vienne les prendre et les chercher. Ces hommes ne manquent pas de courage ces hommes ne sont pas timides ces hommes ne sont pas lâches au contraire et je ne dis pas ça parce que j’en suis un donc je ne fais pas mon auto promotion en disant cela car l’homme a des besoins sexuels aussi et qu’il faut parfois, quand les hormones sont au taquet, faire montre d’une rigueur et d’un self contrôle important pour garder sa ligne de conduite et ses principes au premier plan.
    Je trouve personnellement qu’une femme libérée de tout ça assumant ses désirs ses envies et sa façon d’être , capable d’aller chercher l’homme qu’elle convoite, bien plus attirante que toutes les autres pour la simple raison qu’en faisant cela elle me montre qu’elle ne suit pas les règles établies, règle délétère à la femme, règle qui a fait souffrir la femme depuis bien longtemps, et qu’elle n’est pas un animal en laisse qui fait ce qu’on lui dit. Je recherche un être humain authentique je recherche un être humain qui suit son propre chemin et pas une pâle copie d’une sorte de produits dérivés, fusion de tout un tas de règles et de formatage qui, de toute évidence, ne sont plus tenables de nos jours. Il serait bon d’arrêter de croire que l’homme et ce que vous pensez qu’il est car si l’homme et la femme ne se comprennent pas vraiment c’est parce qu’ils n’ont jamais cherché à se voir comme il devrait le faire. L’homme ne voit que la femme que le formatage impose qu’elle soit et la femme ne voit que l’homme que le formatage impose qu’il soit, il serait bon de se mettre un peu au goût du jour et à la page et de comprendre que ce formatage appartient au passé, et que l’évolution de la société de l’homme et de la femme avance vers l’avenir et ne peut donc pas se baser sur une chose aussi archaïque que cette vieille image de l’homme ou de la femme. L’homme n’est pas un chercheur de trésor, la femme n’est pas un trésor ou un butin ou une récompense finale d’une sorte de quête épique, la femme n’est pas une fleur en pot se contentant de rester là et d’envoyer de temps en temps un peu de parfum en espérant attirer quelque chose. L’homme n’est pas galant tout comme la femme n’est pas obligé d’être belle et de se taire il n’y a pas de femme d’abord, et ça c’est plutôt personnel comme opinion mais il n’y a pas d’hommes et de femmes il n’y a que des humains une sorte de 3e avis dans dans toute cette soupe binaire que représente la pensée humaine en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *