L’Enéagramme: un outil concret pour prendre sa vie amoureuse en main.

Maxime Gréau - coach et formateur en bonheur
Maxime Gréau – coach et formateur en bonheur

[chapo]Bonjour Mesdames et Mesdemoiselles. Vous me connaissez peut-être déjà de par mon blog Heureux dans sa vie ou grâce au programme de Marina ‘’En route pour l’amour’’ dans lequel nous avons effectués une interview sur ‘’les 3 instincts dans les relations amoureuses’’ qui sommeillent en chacun d’entre nous.[/chapo]

 

Je m’appelle Maxime et je suis un spécialiste du ‘’bonheur’’, seul ou à deux !

 

En discutant avec Marina dernièrement je lui parlais de mon parcours et du ‘’comment’’ j’en étais arrivé là, et c’est comme cela que nous en sommes arrivé à l’Ennéagramme..

 

Nous nous sommes dit la même chose : à savoir que cela pourrait vous intéresser..!

Connaissez-vous l’Ennéagramme ? Je vous en fais un petit récapitulatif..

 

Avant tout, c’est un outil de ‘’croissance personnelle’’. C’est un outil de Développement personnel, visant à mettre en évidence notre ‘’mécanisme de défense’’.

 

Un mécanisme de défense est une réaction face aux évènements et aux situations que nous vivons dans notre vie de tous les jours, en amour y compris.Ennéagramme

 

C’est-à-dire que, (et ce qui suit est très important), chacun d’entre nous n’est pas pleinement maître de sa façon de répondre à ce qui lui arrive parce que justement, il est doté d’un mécanisme de défense. Tant que vous n’en avez pas conscience, c’est bien lui et non vous, qui décide de la manière dont vous réagissez.

 

Là où vous pensiez décider de votre manière d’être et de faire, il s’avère qu’il n’en est rien, et que vos comportements sont écrits d’avance !

C’est une identification à ce que vous pensez être ! C’est une identification à votre profil !

 

Plus notre mécanisme de défense a du poids et de l’influence sur nous et plus nous le subissons. Autrement dit, plus nous sommes en mode automatique, c’est-à-dire en ‘’Réaction’’ et non en ‘’Réponse’’ à ce qui nous arrive. Ainsi, moins nous choisissons notre manière d’être et de faire !!

Vous comprenez ?! C’est la base des schémas de répétition.

 

 

Très souvent, les personnes se disent. ‘’Moi je me connais’’. Et pourtant, dans leur vie de tous les jours, force est de constater qu’elles répètent certains scénarios sans parfois même s’en rendre compte ou qu’elles se retrouvent face à cette fameuse incompréhension du ‘’pourquoi cela n’arrive qu’à moi !?’’ ou du ‘’pourquoi encore ce même genre de situation ?!’’

 

Cela arriverait-il si elles se connaissaient vraiment ? Pourquoi continueraient-elles de se faire du mal si ce n’est due à cette partie inconsciente d’elles-mêmes !?

 

StopEn toute logique, et d’un point de vue rationnel, quand certaines choses ne nous plaisent pas, nous devrions les arrêter.

 

Mais voilà, si nous subissons notre profil, nous ne décidons pas pleinement.

 

C’est alors une sorte de mode automatique qui prend le relai et qui nous pousse à faire des choses. Tout cela est subtil bien entendu car nous croyons dur comme fer que nous faisons au mieux pour nous-même.

 

En fait, nous pouvons faire beaucoup mieux. Nous pouvons apprendre à nous connaître vraiment !

 

L’idée n’est bien évidemment pas d’atteindre cette perfection dans laquelle nous aurions de la hauteur sur tout et dans laquelle nous serions capable de sagesse exemplaire et irréprochable.

 

L’idée n’est pas non plus de devenir insensible et de ne plus exprimer ce qui nous touche, nous tracasse ou nous embête… Non bien au contraire.

 

L’idée est la suivante :

Connaître son profil de personnalité pour avoir plus de hauteur sur lui. C’est-à-dire de connaître son mode automatique de réaction et de comprendre pourquoi.

 

Savoir ce qui est source de souffrance pour soi (et pour les autres également) pour mieux appréhender et anticiper ces évènements.

 

C’est de ne plus subir son profil de personnalité en étant capable de ‘’l’observer’’ se manifester. Devenir le témoin de celui-ci.

 

 

Mettre en pratique le pouvoir du moment présentTout ce qui est observé n’est plus inconscient ! Partout où il y a de la lumière, l’ombre disparaît ! Eckhart TOLLE dans son livre ‘’Mettre en pratique le pouvoir du moment présent’’ appelle cela ‘’la présence’’ !

 

Nous pensons nous connaître mais ce n’est pas le cas, tout simplement parce qu’on ne l’a pas appris ! Cela ne se devine pas !

 

Et sans cet apprentissage, seuls les évènements et les expériences de notre vie nous permettent d’en savoir un petit peu plus sur nous-même… C’est très bien, mais cela implique souvent de la souffrance. !

 

De plus, notre interprétation de ce qui nous arrive est elle-même faussée. Ce qui est bien normal car encore une fois, notre profil de personnalité ‘’filtre’’ ces informations, en fonction de sa vision du monde et de la vie.

 

Ainsi, sa traduction n’est pas nécessairement la bonne, tout comme les actes qui s’en découlent. C’est pour cela que nous répétons certains schémas, bien connus en amour, mais pas seulement. Encore une fois, nous sommes sous l’emprise de ce profil pour lequel nous nous prenons !

 

Connaître son profil de personnalité c’est apprendre et comprendre ce que se dit notre profil. On lui donne également le nom de personnage ou d’Égo.

 

En sachant cela, vous avez un autre point de vue que le sien, vous avez de la hauteur sur lui, vous ne le laissez pas interpréter de manière automatique votre vie. Vous redevenez libre de vous-même !

 

Connaître son profil de personnalité c’est donc cesser ces réactions automatiques qui nous poussent à agir d’une certaine manière qui pourrait parfois être négative pour nous.

 

Connaître son profil de personnalité c’est donc cesser de répéter des situations de souffrances en tout genre en connaissant mieux ses limites émotionnelles…

 

Imaginez :

 

Imaginez une fenêtre devant vous. Vous observez le paysage depuis cette fenêtre. Votre point de vue du monde extérieur est dépendant de la fenêtre et notamment de sa taille.., plus la fenêtre est grande et plus vous voyez ce qui se trouve dehors…

 

C’est ok ?

 

Le changement de point de vueA présent, imaginez-vous en haut d’un observatoire à 360°, ne voyez-vous pas plus de choses ? Ne voyez-vous pas les choses en plus grand ? N’y-a-t-il pas plus de potentiel, ne serait-ce que visuel ?

 

Bien sûr que si.

 

Et bien la fenêtre c’est votre profil de personnalité avec toutes les limites, les visions du monde (limitantes et ressources), ainsi que les possibilités que vous pouvez y trouver, c’est le potentiel.

 

Concrètement, c’est aussi le type d’homme accessible pour vous, votre capacité à être heureuse en amour, l’estime que vous vous octroyez… Bref, tout ce que vous vous racontez sur les relations amoureuses et le couple et la vie en général.

 

C’est votre discours intérieur !

 

Voir à 360° c’est au contraire disposer d’un panel de possibilité.

 

Cela se résume à connaître les différentes visions du monde de chacun des profils ET, d’être capable de les observer se mettre en marche (la hauteur). Ici, et en conscience, vous décidez de faire ou de ne pas faire, de réagir ou de répondre, de choisir ou de subir.

 

Plus vous voyez grand et plus votre potentiel l’est aussi et plus vous avez la possibilité de faire de votre vie – amoureuse ou non – ce que vous voulez qu’elle soit.

 

Bien sûr, ce travail demande de la remise en question et je sais combien cela peut parfois être compliqué, mais c’est selon moi, le prix du bonheur, et selon moi toujours, cela en vaut la peine ! 😉

 

Le contraire de la remise en question s’appelle ‘’les certitudes’’. Lorsque nous sommes sûr d’une chose, nous ne la remettons pas en question. Elle sert même de référence.

 

Si une nouvelle chose vient à l’encontre de cette croyance, de cette certitude, elle est alors exclue sans la moindre prise en compte.

 

Faire preuve d'ouverture et remettre en question les certitudesMais imaginez une seconde que cette référence soit fausse ? Et imaginez que cette référence, que vous ne remettez pas en question, porte sur l’amour ou sur les hommes… !!

 

Cela ne va pas dans le bon sens, vous en conviendrez…

 

Ces certitudes sont issues de vos expériences vécues mais parfois des ‘’on-dit’’ ou de ce que la majorité pense (l’inconscient collectif). Parfois nous approuvons finalement sans vraiment l’avoir testé nous-même.

 

Et nous finissons par y croire inconditionnellement !

 

A l’inverse, la bonne attitude serait de faire preuve d’ouverture !

 

Plus nous retirons nos aprioris et moins nous figeons les choses, et plus le potentiel est grand, et par conséquent, plus il nous arrive de bonnes surprises…. 😉

 

J’espère que ces explications vous auront permises de mieux connaître l’Ennéagramme puis d’en savoir plus sur la manière dont nos mécanismes de défenses fonctionnent. J’espère que vous mesurerez l’impact positif de la ‘’connaissance de soi’’ dans nos vies et dans nos relations amoureuses.

Pour en savoir plus sur l’Ennéagramme ou pour vous former à cet outil, cliquez sur ce lien et découvrez le programme.

 

Bonne introspection à toutes.

Bon bonheur amoureux.

Maxime

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *