Les hommes viennent de Mars les femmes viennent de Venus.

© aratum - Fotolia.com

Ce livre est La référence pour tous ceux qui veulent apprendre à mieux communiquer au sein de leur couple. Ecrit par l’auteur américain John Gray en 1991, ce livre est devenu un best-seller dans le monde entier. 

Il continue à avoir du succès de nos jours et a donné naissance à des ateliers Mars Venus pour les couples en difficulté, et un spectacle comique « Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Venus » en France.

Ce livre met l’accent sur une chose essentielle: les hommes et les femmes sont différents tant dans leur manière de penser que dans leur manière de s’exprimer. L’auteur nous apprend donc à travers ce livre à mieux comprendre le sexe opposé et à savoir parler dans son langage.

Chapitre 1: Les hommes viennent de Mars les femmes viennent de Venus.

John Gray introduit son livre par un petit conte disant qu’autrefois les hommes vivaient dans la planète Mars, les femmes dans la planète Venus et après s’être découverts les uns et les autres, ils se sont établis ensemble sur la planète Terre. Et ils en ont fini par oublier qu’ils venaient de deux planètes différentes, ce qui est à la base des conflits entre eux.

Puis il évoque les principales différences entre les hommes et les femmes qui seront développées dans les chapitres suivants.

Chapitre 2: Monsieur Réponse-à-tout et le comité d’amélioration du foyer.

Monsieur Réponse-à-tout.

C’est le petit surnom que l’auteur donne à l’homme parce que quand la femme lui parle de ses soucis, il ne peut s’empêcher de lui donner des solutions ou de lui expliquer pour quelles raisons elle ne devrait pas se faire de soucis.

John Gray insiste sur le fait que l’homme doit avant tout chercher à écouter sa femme et la soutenir plutôt que de lui apporter des réponses car c’est ce dont elle a le plus besoin.

 Le comité d’amélioration du foyer

Cette fois c’est le petit surnom donné à la femme qui cherche en permanence à changer son homme, à le conseiller même quand il ne lui demande rien.

John Gray dit que les femmes ne doivent pas à tout prix essayer d’améliorer leur homme, car un homme aime se débrouiller seul et il aime savoir qu’on lui fait confiance. Dans tous les cas, s’il a besoin d’aide il nous le fera savoir.

Chapitre 3: Les hommes s’enferment dans leur caverne et les femmes bavardes.

John Gray nous montre la différence entre un homme et une femme dans leur manière de réagir au stress.

 Quand ils sont stressés les hommes « s’enferment dans leur caverne ».

Ils préfèrent s’isoler et essayer de résoudre le problème par eux-même. Pendant ce temps là, ils ne sont pas disponible pour leur partenaire.

 Comment la femme doit-elle y réagir?

La femme ne doit pas s’inquiéter et laisser son homme dans son coin jusqu’à ce qu’il soit « sorti de sa caverne » et soit à nouveau disponible pour elle. Si elle ressent le besioin de lui parler, il vaut mieux qu’elle lui écrive une lettre. Elle doit comprendre que cet isolement ne vient pas d’elle mais du besoin de son homme d’être seul.

 Les règles d’or de la caverne pour une femme:

1) ne jamais rentrer dans la caverne: ne pas essayer de parler avec lui,de lui poser des questions ou de l’aider

2)ne jamais essayer de faire sortir l’homme de sa caverne:  ne pas lui montrer qu’on attend sa sortie avec impatience et s’occuper autrement en attendant sa sortie. Si l’homme sait que sa femme est heureuse et s’occupe de son côté il sortira plus vite.

Mais l’homme doit aussi accepter que sa femme se sente un peu délaissée durant cette periode. Il peut la rassurer en lui disant « j’ai besoin d’être seul un moment mais je vais revenir ». Ainsi, il lui montre qu’il ne l’abandonne pas mais qu’il a juste besoin de prendre du temps pour lui.

 Quand les femmes sont stressées, elles ont besoin de parler.

Elles veulent parler de leur problème et de ce qu’elles ressentent. Elles ont besoin de tout analyser dans les moindres détails car parler leur fait du bien. Cependant elle ne doivent pas oublier de signaler à leurs partenaire combien elles l’aiment et combien elles apprécient qu’il les écoute.

 Comment l’homme doit-il y réagir?

Il doit réagir en apportant une oreille attentive, rien qu’en soutenant sa femme il lui sera d’une aide inestimable et elle lui en sera raconnaissante.

Chapitre 4: Comment motiver le sexe opposé.

Ce qui motive un homme.

Ce qui motive un homme, c’est l’amour que sa femme lui porte. Un homme est prêt à donner ce qu’il y a de meilleur en lui pour satisfaire sa femme, il aime savoir que sa femme a besoin de lui.

Certains hommes ont tellement peur de ne pas réussir à aider leur femme qu’ils préfèrent ne rien faire. C’est pourquoi une femme doit montrer de l’amour et de la reconnaissance chaque fois qu’un homme l’aide et lui faire comprendre qu’il a le droit de faire des erreurs.

 Ce qui motive une femme.

Ce qui motive une femme, c’est de sentir que son homme l’aime et la soutient. Elle a besoin de ressentir sa présence.

Certaines femmes donnent beaucoup trop à leur homme, en croyant que leur partenaire réagira en leur donnant beaucoup en retour. Mais ce n’est pas le cas: les femmes doivent avant tout apprendre à moins donner.

Chapitre 5: La confusion des langages.

Les hommes et les femmes ne s’expriment pas de la même façon. Les femmes s’expriment en donnant leurs sentiments tandis que les hommes s’expriment en donnant des informations.

C’est cette différence dans leur manière de parler qui est à l’origine de malentendus dans la compréhension de la phrase et peut créer des disputes.

Par exemple une femme qui a le besoin de sortir peut dire à son homme:

« On ne sort jamais »

En disant cela, elle exprime son désir de sortir plus souvent mais l’homme va comprendre la phrase au 1er degré et peut lui répondre:

« C’est faux, on est déjà sorti une fois cette semaine. »

Et la femme peut le prendre mal car elle se sentira incomprise. Le défi des hommes et des femmes est donc de s’adapter au langage de l’autre pour mieux le comprendre.

Chapitre 6: Les hommes sont comme des élastiques.

John Gray compare les hommes à des élastiques car ils éprouvent naturellement le besoin de s’éloigner de leur femme, mais une fois qu’ils sont arrivés au maximum de leur éloignement, ils n’ont qu’une envie: revenir auprès de leur partenaire.

 Comment réagir quand un homme s’éloigne?

Une femme ne devrait pas s’inquiéter quand elle voit que son homme est en train de s’éloigner d’elle mais le laisser faire. Si elle le laisse s’éloigner sans résister, il reviendra beaucoup plus vite.

C’est dans la nature de l’homme de jongler entre son besoin d’intimité et son besoin d’autonomie et il faut respecter cela.

Une femme ne devrait pas essayer d’avoir une conversation sérieuse avec un homme qui est en train de s’éloigner. Pour cela elle doit attendre le bon moment: quand il sera revenu auprès d’elle et qu’il sera bien plus réceptif.

Une femme peut empêcher un homme de s’éloigner en le poursuivant physiquement, mentalement (culpabilité). Ou bien, quand il est revenu, elle peut le punir de s’être éloigné physiquement (rejet) ou mentalement (reproche). Le problème est qu’en agissant ainsi, elle le rend craintif et nerveux, il n’éprouvera plus autant de plaisir à être auprès d’elle.

Chapitre 7: Les femmes sont comme des vagues.

John Gray compare les femmes à des vagues parce qu’elles peuvent aller très bien, avoir le moral au beau fixe, puis leur moral peut redescendre progressivement au plus bas sans aucune raison particulière.

 Comment réagir aux sautes d’humeur d’une femme?

La plupart des hommes pensent que les variations d’humeur de leur femme sont dûes à leurs attitudes alors que souvent, ça n’a rien à voir avec eux.

Quand elle commence à se sentir mal, une femme a besoin du soutien de son homme, mais cela ne l’empêche pas d’avoir besoin de toucher le « fond du puit » pour pouvoir remonter la pente.

Quand elle est au creux de la vague une femme pense à ce qui lui manque. Quand elle est en haut de la vague, elle pense à tout ce qu’elle a. C’est pourquoi un homme ne devrait pas se dire que les problèmes sont réglés une bonne fois pour toutes quand sa femme va mieux, ils réapparaitront forcément quand sa femme sera au plus mal. Tout cela est une question de cycles.

Tout ce qu’un homme peut faire quand sa femme est au creux de la vague est donc de l’écouter et la soutenir en attendant qu’elle se sente mieux. Ainsi elle aura confiance en lui et en son couple.

Chapitre 8: A la découverte de nos besoins émotionnels différents.

Les femmes et les hommes n’ont pas les mêmes besoins est l’erreur qu’ils commettent est d’apporter au sexe opposé ce qu’ils aimeraient recevoir de lui plutôt que de lui apporter ce dont il a réellemtent besoin.

 Les 6 besoins primaires d’une femme sont:

  1. que son partenaire lui donne de l’attention en l’écoutant et en s’intéressant à elle.
  2. qu’il la comprenne en la soutenant plutôt qu’en lui donnant des solutions.
  3. qu’il la respecte en ne se contrariant pas pour ce qu’elle ressent.
  4. qu’il fasse preuve de dévouement en la faisant passer avant son travail.
  5. qu’il reconnaisse la légitimité de ses sentiments en comprenant sa souffrance plutôt qu’en la lui reprochant.
  6. qu’il la rassure en lui répondant quand elle lui parle et en la réconfortant.

 Les 6 besoins primaires d’un homme sont:

  1. que sa partenaire lui fasse confiance en ne lui donnant pas des conseils en permanence.
  2. qu’elle l’accepte en n’essayant pas de le faire changer.
  3. qu’elle l’apprécie en étant reconnaissante pour ce qu’il fait.
  4. qu’elle l’admire en ne lui disant pas ce qu’il doit être.
  5. qu’elle l’approuve en le considérant comme quelqu’un de bien.
  6. qu’elle l’encourage en le poussant à faire des choses par lui même.

Ces besoins sont complémentaires entre eux, c’est-à-dire que quand l’un comble le besoin de l’autre, l’autre y répond en comblant son besoin complémentaire. Par exemple si l’homme écoute sa femme avec attention, celle-ci lui fera confiance en toute occasion.

Si ces besoins ne sont pas comblés chez les uns et les autresn ils se sentent frustrés.

Chapitre 9: Comment éviter les disputes.

Pourquoi les hommes et les femmes se disputent-ils?

© Wild Orchid - Fotolia.com
  • Les hommes et les femmes se disputent plus pour la manière dont les choses sont dites (ton et mots utilisés) que pour ce qu’ils veulent dire.
  • Quand on aime quelqu’un, on a du mal à écouter son point de vue sans s’énerver.
  • Les disputes ont souvent lieu parce qu’on ne se sent pas aimé ou que nos besoins primaires ne sont pas comblés.

 Pourquoi éviter les disputes?

Des discussions sont parfois nécessaires au sein du couple pour remettre les choses à plat mais quand celles-ci se transforment en disputes à répétitions elles peuvent signer la destruction du couple.

Il est possible de parler de ce qui ne va pas et de trouver un terrain d’entente, sans avoir besoin de se disputer.

 Comment éviter les disputes?

Pour prévenir les disputes il faut éviter les 4F:

  1. Le face-à-face: on prend la dispute pour un combat et on se comporte en véritable adversaire pour son partenaire. On dit les choses de manière brutale.
  2. La fuite: dès qu’on sent un conflit on préfère fuir plutôt que de se donner l’occasion de discuter.
  3. La feinte: on fait semblant de croire que tout va bien, qu’il n’y a aucun problème mais à force on accumule de la rancoeur envers l’autre.
  4. Le forfait: on accepte toute la responsabilité des problèmes, on se plie à la volonté de son partenaire pour ne pas être repoussé par lui.

La femme doit éviter de poser des questions comme « pourquoi tu fais cela? » mais plutôt parler de ses sentiments en disant par exemple »je suis triste quand tu fais cela ». Elle doit parler directement et sans faire de sous-entendu.

L’homme ne doit pas chercher à punir sa partenaire dans ses faits et gestes mais plutôt chercher à lui expliquer ce qui lui a fait mal, s’il veut qu’elle s’excuse. Il doit également reconnaître la valeur des sentiments de sa femme en évitant de lui dire des choses comme: « c’est pas grave ».

Les solutions pour arrêter une dispute sont de:

s’arrêter de parler quand on la sent arriver.

-essayer de comprendre les besoins de l’autre.

-se remettre à discuter seulement quand on s’est calmé.

Si on est vraiment en colère, il peut être utile d’écrire une lettre pour expliquer à l’autre ce qu’on a sur le coeur.

Chapitre 10: Comment marquer des points auprès du sexe opposé.

Les femmes et les hommes attribuent des points au sexe opposé quand il fait quelque chose qui leur apporte satisfaction, mais ils n’ont pas du tout le même système de notation.

 Le système de notation d’une femme.

Une femme attribue 1 point à un homme chaque fois qu’il fait un geste qui lui plait et peu importe la valeur ou l’importance de ce geste. C’est pourquoi pour une femme, les petites attentions de son partenaire au quotidien sont aussi importantes voire plus que les grandes.

C’est ce que l’homme a tendance à oublier, car il privilégie  souvent les gestes les plus importants au détriments des petits. Or pour une femme, ces petits gestes ne sont pas importants qu’au début d’une relation mais tout le temps.Une femme peut encourager son homme a faire davantage de petits gestes en le remerciant et en se montrant reconnaissante chaque fois qu’il en accomplit un.

Vous pourrez trouver dans le livre de John Gray la liste des 101 trucs pour marquer des points auprès d’une femme. Entre autres on peut y trouver: « embrasser votre femme quand vous rentrez à la maison avant de faire autre chose » ou bien « dites lui qu’elle est belle ».

 Le système de notation d’un homme.

Les points qu’attribuent un homme sont plus ou moins importants selon l’importance des gestes effectués par la femme mais aussi selon son état d’esprit au moment où elle accomplit ces gestes. Plus elle agit de manière aimante, plus son partenaire lui accordera de points. Par exemple si elle lui cuisine un petit plat de mauvais coeur elle aura beaucoup moins de points que si elle le fait avec amour.

Vous pouvez trouver dans le livre la liste des choses qu’une femme peut faire pour marquer des points auprès d’un homme.

De plus, l’homme attribue des points de pénalités à sa partenaire si celle-ci le blesse. Elle peut donc se retrouver à zéro ou même en déficit de points d’un seul coup sous un accès de colère, même après avoir obtenu de nombreux points. Quand sa partenaire le blesse, l’homme estime donc qu’elle lui doit quelque chose et arrête de donner.

 Comment réagir face aux point de pénalités?

La femme doit considérer ce système comme étant injuste mais elle doit reconnaître la souffrance qu’elle a causé à son partenaire et s’en excuser. Si son homme lui a attribué des points de pénalité c’est qu’il a ressenti un manque d’amour.

Chapitre 11: Comment exprimer des sentiments délicats.

On a vu précédemment que les disputes n’étaient pas bénéfiques pour le couple. Mais alors, comment parler de ce qui nous blesse ou de ce qui ne va pas sans se disputer?

On peut se visualiser en train de dire ce que l’on ressent à son partenaire avant même de lui parler, pour se libérer de sa colère.

Ou bien on peut aussi utiliser une autre technique très efficace: la technique de la lettre d’amour.

Cette technique est bénéfique à la fois pour nous, car elle nous permet de coucher sur le papier ce que l’on ressent et de nous débarrasser de nos sentiments négatifs; mais également pour notre partenaire car au final elle met en avant l’amour que l’on ressent à son égard.

 Techniques de la lettre d’amour en 3 étapes

Selon notre ressenti et le temps qu’on a devant soi on peut appliquer 1, 2 ou 3 étapes, on peut s’arrêter à n’importe quelle étape.

  1. Ecrire une lettre d’amour pour exprimer 1) ce qui nous met en colère, 2) ce qui nous rend triste 3) ce qui nous inquiète, 4) ce que l’on regrette, 5) l’amour que l’on ressent pour son partenaire.
  2. Ecrire une lettre en imaginant la réponse que l’on aimerait recevoir de son partenaire.
  3. Lire les deux lettres à son partenaire. Parfois notre partenaire ne sait pas comment réagir par rapport à la première lettre, le fait de lui lire la lettre réponse lui permet de savoir exactement ce qu’on attend de lui.

Vous trouverez quelques exemples de lettres d’amour dans le livre.

Chapitre 12: Comment solliciter un soutien et l’obtenir.

Comment une femme doit-elle solliciter le soutien d’un homme pour l’obtenir?

Déjà la première chose qui parait logique aux hommes mais pas forcément aux femmes, c’est de demander du soutien à son homme plutôt que d’attendre qu’il devine de lui-même qu’on a besoin d’aide.

La deuxième chose à faire pour obtenir du soutien est de demander correctement. C’est-à-dire:

  • demander du soutien pour quelque chose qu’il n’est pas sur le point de faire.
  • demander du soutien gentiment.
  • demander du soutien rapidement en allant à l’essentiel.
  • demander en utilisant le verbe « vouloir » au lieu du verbe « pouvoir », ainsi il se sentira moins obligé de le faire. exemple: « tu veux bien vider la poubelle? » au lieu de « tu peux vider la poubelle? »

 Comment une femme peut-elle demander et obtenir ce qu’elle veut en trois étapes?

  • 1ère étape: Elle doit commencer par s’habituer à demander correctement (voir plus haut la manière de demander correctement) ce qu’elle obtient déjà.
  • 2ème étape: Au bout de quelques temps elle peut commencer à demander correctement ce qu’elle ne reçoit pas, même si elle sait que l’homme refusera. Si son partenaire refuse, elle ne doit pas se vexer mais se montrer agréable et compréhensive car la prochaine fois qu’elle lui demandera il se souviendra de son attitude aimante et sera plus enclin à dire oui.

exemple: -Tu veux bien aller chercher du pain s’il te plait?

-Non j’ai pas le temps.

– D’accord! (avec le sourire :))

  • 3ème étape: Elle peut ensuite continuer à demander ce que l’homme refuse de faire mais cette fois elle restera silencieuse après qu’il ait dit non. Surtout ne rien dire, même s’il râle car cela prouve qu’il est en train de vaincre sa résistance à la soutenir, et qu’il est peut-être sur le point de dire oui!  S’il pose une question comme « tu ne peux pas le faire toi? » lui donner une réponse brève comme « non, tu veux bien le faire s’il te plait? » et devenir à nouveau silencieuse. S’il refuse, accepter gentiment son refus.

Le plus important quand on demande quelque chose et que l’homme accepte est de faire preuve de reconnaissance et se montrer aimante. Bref, lui faire sentir qu’il est notre héros parce qu’il a bien voulu nous aider! 😉  Un homme qui se rend compte qu’il satisfait sa femme en l’aidant aura encore plus envie de le faire.

Chapitre 13: Entretenir la magie de l’amour.

Pourquoi les couples se disputent-ils même quand tout va bien?

La raison pour laquelle les couples se disputent quand tout va bien est que quand on aime et qu’on se sent aimé le passé refait surface et avec lui toutes les blessures et émotions négatives qui ont besoin d’être guéris.

La blessure que l’on éprouve envers son partenaire est en réalité constituée à 90% d’une blessure passée qui se réveille en nous et à 10% seulement de ce qui se passe actuellement. Chaque fois qu’on est bléssé par son partenaire, il peut être nécessaire de se poser la question  » En quoi ce qui me blesse est-il en lien avec mon passé? »

Ainsi on pourra écrire une lettre d’amour à la personne qui nous as fait souffrir dans le passé pour guérir de cette blessure, et retrouver l’harmonie dans son couple.

Cependant parfois la blessure est trop profonde et la lettre d’amour ne suffit pas. C’est à ce moment qu’il peut être utile de faire appel à un thérapeute qui nous aidera à nous libérer du passé pour mieux vivre le présent.

 Le cycle de l’amour.

Enfin n’oublions pas que l’amour est un cycle: à l’image des saisons il change en permanence et on doit s’y adapter.

Au printemps: l’amour est facile et coule de source.

En été: il faut travailler pour le cultiver.

En automne: on récoltes les récompenses de son travail.

En hiver: on se repose et on fait le point.

Tout cela pour dire que parfois l’amour est comme une évidence, d’autre fois il faut travailler pour le cultiver. En tout les cas, bien s’entendre au sein du couple se fait au fur et à mesure en effectuant de petits gestes positifs au quotidien jusqu’à ce qu’ils finissent par devenir des habitudes.

Mon avis.

Ce que j’ai aimé dans ce livre.

Je connais ce livre depuis huit ans, je l’ai lu grâce à ma prof de philosophie qui nous en avait vanté les mérites. A l’époque il me paraissait assez complexe car je ne vivais pas en couple, mais intéressant dans le sens où il m’a éclairé sur les différences qui pouvaient exister entre les hommes et les femmes.

J’ai relu ce livre plus tard et je me suis rendue compte que la part de responsabilité d’une personne au sein du couple était beaucoup plus importante que je ne le croyais. C’est à dire que dans sa façon de se comporter vis-à-vis de l’autre, une personne peut avoir une influence bénéfique ou négative sur le couple. Car si l’on a une attitude plus aimante et compréhensive envers l’autre, il le ressentira forcément et agira en conséquence ce qui contribuera au bien-être du couple.

J’ai également aimé le fait que l’auteur de ce livre l’ait ensuite adapté en fonction du type de lecteurs où du problème rencontré. Par exemple « Mars et Venus se rencontrent » pour les célibataires ou « Mars et Venus sous la couette ».

 Ce que je n’ai pas aimé dans ce livre.

Il y a beaucoup de théories mais est-ce qu’on peut appliquer tout ce que l’auteur dit au quotidien? Cela semble difficile, en tout cas je serai plus pour adapter quelques conseils donnés par l’auteur au fur et à mesure jusqu’à ce qu’ils deviennent une habitude puis intégrer d’autres conseils progressivement.

Adapter tous les conseils d’un coup me semble impossible, de plus cela peut nous pousser au découragement et à tout laisser tomber au final.

 Si je devais mettre quelques conseils de ce livre en place ce serait:

1) Laisser l’homme s’éloigner et revenir de lui même sans l’en empêcher.

2) Faire preuve de reconnaissance quand il m’écoute ou m’aide.

3) Utiliser la technique de la lettre d’amour quand je suis vexée.

4) Apprendre à demander correctement du soutien.

Quels conseils de ce livre, aimeriez-vous appliquer? Faites m’en part dans les commentaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.

17 commentaires sur “Les hommes viennent de Mars les femmes viennent de Venus.

  1. MErci Marina pour ce résumé de livre.
    Je ne l’ai pas lu mais j’ai vu e spectacle. Il y a énormément de conseils intéressant que l’on oublie vite d’appliquer. Il manque la méthode que tu indiques. C’est a dire de transformer tous ces conseils en habitudes petit à petit dans nos vies.
    Michael

    1. De rien! 😉 Je prevois d’aller voir le spectacle aussi pour plus de divertissement.
      Je pense que ce n’est pas tout à fait la même approche…

  2. je vais essayer de nous laissé a tous les 2 le temps necessaire de reflexion afin de faire le point.Mais c est long.Merci ce soir vous m’avez fait avancé d »un pas de plus.jSi ca tenait qu »a moi je courrerais vers lui mais non,alors merci tout plein.

  3. Merci pour ce résumé.
    Je pense que je vais m’empresser d’aller acheter le livre.
    En lisant le résumé, je n’ai pu m’empêcher, à maintes reprises, de constater qu’en général, la seule chose que demande une femme c’est de l’écoute et du soutien ( ce qui ne me semble pas énorme comme demande). Par contre une femme doit se montrer tout le temps reconnaissante (même quand il s’agit de sortir une poubelle), elle doit demander et accepter un non sans sourciller, elle doit le laisser s’éloigner et revenir quand il veut, …
    De manière bien plus générale que ce livre, n’en demande-t-on pas trop à la femme ?

    1. Non, on n’en demande pas trop aux femmes. « Elles » ont tendance à en faire trop, pour de multiples raisons que John Gray détaille bien et qui sont absolument contre-productives 😉

      Et en plus, elles croient souvent à tort que ce que leur conjoint attend d’elles, c’est ce qu’elles attendraient de lui. 🙂

      Au mois de mai prochain paraîtra « Mars et Vénus font la paix – Comment résoudre les conflits pour une vie de couple harmonieuse ». Un inédit qui permet d’approfondir la réflexion en se centrant sur les conflits et les manières de les limiter ou de les désamorcer.

      Précision : c’est un livre qui va bien au-delà des stéréotypes de genre, un véritable outil de développement personnel. Je suis en train de le traduire…

      1. Catherine je suis 100% d’accord avec toi!! Les femmes en font la plupart du temps beaucoup trop et finissent épuisées. Les hommes n’en demandent pas autant! 🙂

        Je te recontacte par mail pour en parler car je pense que nous pourrions avoir une conversation vidéo à propos du livre que tu es entrain de traduire…

        Marina

  4. C’est nul, ce livre. Beaucoup de futilités et d’erreurs. Le sexe masculin en prend pour son grade, inutilement. Tous les couples que je connais et qui sont heureux en ménage le sont sans lire cette daube. Ils sont mariés et/ou en couple depuis 15 ans (pour le minimum) et 46 ans (pour le maximum). Sans jamais suivre de tels conseils…Dans mon entourage, je ne connais qu’un couple divorcé.

  5. Je trouve ce livre trés macho même s’il décrit bien les besoins et les attentes des deux sexes.Notamment pour le comportement de la femme à avoir quand monsieur fait le yoyo ,elle doit rien dire et le récuper , »ne pas le punir mentalement (reproche) « . Non mais et puis quoi encore !Un homme qui eprouve le besoin de partir est un homme qui a des doutes sur son amour et justement à lui de prendre en compte que s’il part il rique de perdre sa partenaire definitivement qui serait dans son droit de ne pas lui pardonner.Donc à lui de savoir s’il veut prendre ce risque ou pas!

    1. Bonsoir Laurence,

      Je ne suis pas d’accord. Ce qu’explique John Gray c’est que la distance est un besoin vital pour les hommes. En effet, si on empêche un homme de s’éloigner, ça le fait fuir davantage.

      John Gray indique aussi dans ce livre que les femmes sont comme des vagues, leur humeur monte et descend en permanence. Et ils donne le conseil aux hommes de les soutenir quand elles sont au creux de la vague. Il donne des astuces aux femmes pour obtenir les faveurs d’un homme quand elles ont besoin d’un service. Si vraiment c’était machiste, il n’aiderait pas autant les femmes.

  6. Bonjour,
    J’ai vu le spectacle en DVD avec mon copain (qui s’est endormi avant la fin…) et ça m’a beaucoup parlé. Je m’apprête à lire Mars et Vénus en harmonie, et ce résumé que vous faites du livre me remet dans le bain et me rappelle de bons conseils. Merci.
    J’ai du mal à obtenir de mon homme qu’il fasse plus souvent le ménage ou qu’il range ses papiers, alors en utilisant une façon différente pour lui demander et en le valorisant, ça fonctionnera peut-être mieux!

  7. J’ai commencé à lire ce livre sur conseil de mon ami, nous ne sortons pas ensemble depuis tres longtemps (2 mois et quelques) et hier il m’a exprimé pour la première fois le besoin de rentrer dans sa caverne, je n’ai d’abord pas compris , puis j’ai fait le lien. Heureusement qu’il me l’a dit sinon je n’aurai pas saisi et aurait eu tendance à m’obséder à le contacter pour avoir de ses nouvelles.. mais c’est quand même dur pour moi ce besoin de solitude, a un moment qu’on ne choisit pas et donc de le subir.. j’ai toujours mal vécu les moments d’éloignement de mes partenaires précédents… comment faire pour que ça ne risque pas de me décourager à long terme? Comment anticiper ces moments et pouvoir m’organiser ce temps sans lui et combler le vide créé?… C’est bizarre quand il me l’a annoncé j’ai eu un sentiment d’angoisse, d’abandon, alors que je sais tres bien, si on suit la théorie du livre que ce n’est pas lié à soi mais à un besoin de l’homme…

  8. Franchement, gardez votre argent pour faire une sortie avec votre moitié plutôt que d’acheter ce ramassis de clichés et de lieux communs.

    Je ne compte pas le nombre dans le fois où dans ce résumé j’ai lu une attitude attribuée au hommes dans laquelle je me suis reconnue, ou une attitude supposément féminine dans laquelle je reconnaissais mon copain, ou certains de mes amis.

    Je pense qu’il est vital de ce sortir de la tête ces idées préconçues selon lesquelles « les femmes sont comme ci, pense comme ci » et « les hommes eux sont comme ça, pensent comme ça ».
    Même s’il est vrai qu’il existe des comportements ou des traits de personnalité globalement plus féminin ou masculin, regardez un peu autour de vous, et vous verrez bien que nos attitudes ne sont finalement que peu influencées par notre sexe, et heureusement d’ailleurs qu’on est pas tous des copies des autres personnes du même sexe.

    D’ailleurs soit dit en passant, vous pensez que les couples homosexuels n’ont jamais de problème, ne se disputent jamais, arrivent toujours à se comprendre et à communiquer parfaitement ? Non ?
    Pourtant si on suit la logique de ce chef d’œuvre, deux femmes ou deux hommes ensembles, c’est pareil, ça pense pareil, ça a les même attentes, donc tout devrait se passer à merveille !

    Sauf que non évidemment, homo ou hétéro, on rencontre tous des difficultés à un moment ou à un autre dans notre vie de couple.
    Pourquoi ? Parce que le problème n’est pas qu’il y a un homme d’un coté et une femme de l’autre, mais tout bêtement parce qu’un couple c’est deux personnes. Et deux personnes c’est toujours différents.
    Il n’y a aucune recette miracle, et ce livre ne vous aidera pas plus qu’un autre dans votre vie de couple.
    Le seul vrai conseil à retenir serait de communiquer ++++ avec votre partenaire, de ne jamais rester sur des non-dits ou sur des ressentiments et en cas de discordance de point de vue, de faire preuve d’empathie et d’être capable de prendre du recul, discuter calmement et essayer de comprendre le point de vue de l’autre.

    Voilà, sauf que c’est sur que dire ça c’est moins vendeur qu’entretenir le mythe selon lequel les femmes et les hommes sont des créatures diamétralement opposées incapable de se comprendre, sauf (comme ça tombe bien) si vous achetez un livre pour vous l’expliquer doctement.

    Et dernière chose, je me demande vraiment comment il est possible de passer à coté des relents machistes du livre.
    Non parce qu’entre la petite femme qui doit admirer son homme, faire la popote (mais attention, en étant aimante hein, sinon l’Hômme ne sera pas satisfait), sourire béatement si elle lui demande un service et qu’il refuse, et se laisser traiter sans la moindre considération (cf la partie de l’homme élastique ou celle du permis à point négatif), j’ai plutôt l’impression de lire un bouquin d’éducation de la parfaite bobonne façon année 50 qu’un livre moderne sur les relations homme-femme.

  9. Je suis étonné des réactions excessives dans certains commentaires. Ceci dit il est vrai qu il y a parfois des choses un peu machistes, ceci dit on peut les filtrer par soi même. Un grand grand merci la personne qui a fait le résumé, très très clair, merci merci, car en ce moment je déguste bcp dans mon couple à cause de ces différences, et ça m’a remonté le moral. Des pistes utiles, merci

    1. Merci, je suis ravie que cela vous soit utile. 🙂 N’hésitez pas à revenir nous parler des résultats une fois que vous aurez appliqués ces conseils!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *