Dois-je partir ou rester avec lui?

Entre partir et rester, parfois notre coeur balance… Photo Dr Case

[chapo]Voici le message qu’une lectrice en couple m’a laissé, elle se posait la question dois-je rester ou partir? Elle m’a autorisé à diffuser son message sur le blog. [/chapo]

 « J’ai découvert votre blog assez récemment, et je pense que vous pourrez peut-être m’aider à y voir plus clair…

Je suis en couple depuis bientôt 8 ans, dont 5 ans de relation à distance. Je travaillais loin de notre logement, nous ne nous voyions que le week-end. J’en venais à me dire que j’aurais été mieux célibataire pour ne pas avoir mal… Côté projet, nous ne souhaitons pas avoir d’enfants, et lui souhaiterait acheter un logement rapidement (acheter un bien immobilier m’angoisse, j’aurais voulu faire de grands voyages, chose qu’il ne voudra jamais faire, mais il a des raison que je peux comprendre).

En début d’année, j’ai quitté mon travail pour le rejoindre, nous habitons maintenant ensemble à plein temps. Nous nous entendons très bien même si nous restons quand même assez indépendants. Le souci se situe au niveau intime : d’habitude, le « rythme » dépasse rarement les 2-3 fois par mois. Je ne cherche pas la performance, mais je pense qu’à la trentaine, c’est très très peu et c’est dommage .Je ne rejette absolument pas la faute sur lui, je ne suis pas très demandeuse (il a des problèmes de surpoids, même s’il fait beaucoup d’efforts). Je me posais vaguement la question de « Comment ça serait avec un autre ? » sans y accorder plus d’importance que ça.

J’ai rencontré quelqu’un d’autre à une soirée lors d’un festival. Nous avons passé la soirée ensemble. Soirée qui s’est terminé par un flirt plutôt poussé. Je me disais qu’un baiser n’avait pas trop d’importance
et que nous ne nous reverrons pas mais c’est allé un peu plus loin.
J’avais extrêmement envie de lui, mais j’ai réussi à résister…enfin jusqu’au samedi soir, où nous avons fait l’amour en pleine nature, à la lumière des phares de la voiture (mauvaise idée pour la batterie qui
s’est vidée, mais anecdote très drôle, même si je ne peux pas vraiment la raconter). Et là j’ai vraiment eu beaucoup de plaisir, son corps me plaisait vraiment beaucoup. Nous nous sommes revus le dimanche, avons passé la soirée ensemble, refait l’amour à l’intérieur de la voiture cette fois, et avons eu du mal à se quitter. Mais nous n’avons jamais dormi ensemble.

Je n’arrive toujours pas à culpabiliser, je sais qu’on a vécu un super
moment et je n’ai aucun regret. Je m’empêche d’en parler à mon entourage mais je n’arrive pas à envisager de ne plus jamais revoir cet homme. Je ne sais pas trop comment tout ça va évoluer, mais j’ai l’impression que cette incertitude ne me déplaît pas trop… Il va pourtant falloir faire un choix à un moment donné. Pour l’instant je me dis que j’attends qu’on se revoit et que je déciderais après. En fait on ne se connaît pas vraiment pour l’instant. Faut-il privilégier une histoire qui dure mais sans passion ? Sachant que la passion finit toujours par partir… Ou donner sa chance à une peut-être histoire naissante ? »

Dans un premier temps, j’ai clarifié ses propos:

Voilà ce que je perçois de votre situation actuelle:
Il y a entre vous deux une distance physique:

  •  vous avez vécu loin l’un de l’autre pendant des années.
  •  vous avez très peu de rapports intimes.

Mais aussi une distance mentale:

  •  vous n’avez pas les mêmes objectifs à long terme (vous rêvez de voyage lui de maison.)
  • -vous l’avez trompé et ne vous en sentez pas coupable.

Ensuite, je lui ai proposé de se poser quelques questions.

Questions à se poser quand on a un doute sur le futur de son couple.

Les premières question à vous poser sont:

  • Qu’est- ce qui m’a donné envie de me mettre en couple avec lui?
  • Qu’est ce qui m’a motivé à rester avec lui durant toutes ces semaines/mois/années?
  • Est-ce que ces envies sont toujours là ou se sont elles évaporées avec le temps?

Ensuite:

  • Qu’est- ce qui me plait chez lui physiquement et mentalement?

Et enfin je pense, les questions les plus importantes:

  •  Est ce que j’arrive à me projeter, à me voir avec lui dans les mois à venir? Et dans les années à venir?
  • Comment est-ce que je vois ma situation sentimentale dans 6 mois, 1 an, 5 ans?

Les trois sentiments

Enfin, j’ai signalé à cette lectrice que cela m’a rappelé une vidéo dans laquelle l’anthropologue Helen Fisher explique qu’on peut avoir 3 sentiments vis-à-vis de l’être aimé:

  •  le besoin sexuel
  •  l’amour
  •  l’attachement

On peut ressentir ces trois sentiments soit pour une seule et même personne, mais là où ça se complique parfois c’est qu’on peut ressentir chaque sentiment séparément pour différentes personnes. Ce qui expliquerait pourquoi on peut avoir la sensation d’être amoureux de plusieurs personnes à la fois.

Il semblerait que cette lectrice éprouve de l’attirance physique pour l’homme rencontré récemment tandis qu’elle a de l’attachement envers son conjoint. Biensûr, c’est à elle de faire son choix et de juger ce qui lui convient le mieux.

Si vous aussi vous avez besoin d’être conseillé dans votre vie amoureuse, rendez-vous sur ma page besoin d’aide

Et vous, que pensez-vous de cette situation?

 

 

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.

5 commentaires sur “Dois-je partir ou rester avec lui?

  1. wAOUhh !!! …bien répondu !! vraiment !
    j’ai moi-même comment dire? eue comme une période de doute intense également…

    à la différence d’elle, j’ai proposé à mon compagnon de faire un « break » de quelques temps, afin de me recentrer…

    et puis, vu que, depuis quelques mois déjà, je nourrissais des pulsions irrévocables pour mon amant, homme que, je précise, connaissais depuis 4ans:
    nous sommés restés très proches, et complices…sauf qu’à part 2 baisers, je ne lui avais jamais donné sa chance….jusqu’à ce que…..

    dans mon coeur, je ne l’ai jamais laissé devenir mon meilleur ami; car au fonds, j’ai toujours nourri des sentiments pour lui…
    je le trouvais juste trop charnel aux temps du lycée; mais je m’observais…espérant…

    depuis, non seulement ces 3 sentiments sont le fondé de notre nouvelle relation, mais je n’ai pas eue jusqu’ici de moment de regret, de remords…
    bien au contraire: à nos yeux, c’était SI évident ! pourquoi avons-nous mis du temps à nous en rendre compte?

    Désormais, on ne se lache plus….
    il se projette, et veut mon bien; je me vois avec lui, comme s’il était Celui…
    et, il veut bien plus, m’a-t-il dit…j’en saurai les détails après, avec le temps….inutile de se forcer!

    je n’ai eue que tristesse et pitié pour mon ex que j’ai quitté…un attachement finalement (comme vous dites), mais zéro deuil douloureux !
    j’en ai même eue honte, au début! je culpabilisais car nous avions de mêmes projets, il était plein de qualités, d’attention (avant nos problèmes) de tendresse; notre intimité était correcte (3-4fois par semaines) mais au début, il y avait bien plus de fréquence; je restait très demandeuse au fil des mois, mais lui, le stress, le boulot, les soucis et donc son humeur nous a dirigé vers la pente descendante…

    …je suis dans l’euphorie des premiers moments avec mon nouveau Jules, mais je sens que ça va donner du bon;

    pour le moment, je me fais plaisir en dépensant pour MOI, et réalisant MES projets persos petit à petit…et ensuite, nous verrons si nous nous installons ensemble…c’est plus sage, je pense…même si, on se dit parfois qu’on a laissé 4ans passer, et que l’on pourrait bien foncer! Restons sages! Rien ne presse! 🙂

    1. Je crois que ce qui peut faire peur en quittant quelqu’un pour un autre, c’est de le regretter par la suite. Comme on dit « on sait ce qu’on perd mais on ne sait pas ce qu’on gagne ». Visiblement tu es contente de ton choix, c’est que tu as dû faire le bon!

  2. un peu d’aide s’il vous plait!!!votre avis??mon meilleur ami sort d’une relation de 12 ans avec une demoiselle en dépression!!rupture consentie mutuellement.a la suite de cela, nous nous sommes bp rapprochés,des liens trés forts, et avons passé le cap des calins affectueux vers des jeux sexuels sans réellement passer à l’acteet sans sembrasser.il me dit au bout de 6 mois que cela le gene, mais dés que je lui dis stop au sexe, juste ami,quelques semaines plus tard, il revient me chercher.je ne demande rien sinon de vivre cette « relation » en prenant le bon et juste voir venir puisqu’l semble avoir besoin de temps pour se réengager!!!!!si vous vivez une chose similaire oul’avez vécu,un peu d’aide n’est pas de refus.merci

  3. Bonsoir,

    J’ai besoin d’un avis extérieur et objectif. Voilà je suis en couple depuis un peu plus de trois ans, on a eu une relation assez chaotique, il a voulu me quitter à plusieurs reprises j’étais débile c’était mon premier amour je me suis accrochée il est devenu violent on a eu une vie désastreuse des dettes par dessus la tête et il y a un an j’ai découvert que j’étais enceinte un ventre parfait tout était normal et pourtant j’étais à 27 semaines de grossesses j’ai pensé qu’il allait m’arracher la tête au lieu de ça il m’a rassuré, il a tout géré en deux mois on emménageait dans une maison, il a été présent en permanence il alternait entre l’aménagement et ma chambre d’hôpital il me chouchoutait la violence est revenue à quelques reprises mais aujourd’hui il a totalement changé il travaille dur, fait beaucoup d’efforts et adore notre fils de 10 mois, je sens qu’il veut devenir un homme et un bon père ( il a 25 ans au fait ) mais en ce qui me concerne j’aimerais reprendre ma vie en main me reconstruire alors deux choix rester et lui donner une chance de devenir une bonne personne et de permettre à notre enfant d’avoir ses deux parents ou partir au risque que notre bébé soit balader une semaine sur deux… Bref l’impasse.

    1. Bonjour Mathilde. Il s’est surement passé des choses depuis le temps. Je voudrai tout d’abord savoir si tes interrogations sont tjrs d’actualités! Moi je suis avec mon copain depuis 7 ans. J’ai quitté le père de ma fille pour lui, coup de foudre vraiment puissant, au point de ne voir que par lui. Ce fut un amour destructeur… Drogue, violence, séparations (plusieurs). Et au milieu de tout ça, nous avons eu une fille qui a aujourd’hui 5 ans. Il y a 2 ans on s’est vraiment séparé, même s’il ne voulait pas. J’ai pris un appart, mais j’ai énormément culpabilisé! Il faut dire qu’il n’a pas eut une enfance heureuse et aimante. On s’est finalement remis ensemble depuis 1 an. Je suis actuellement enceinte, encore. Il a sincèrement changé depuis en fesant ce qu’il fallait pour. Et honnêtement je l’aime, mais on marche sur un fil. On s’engeule souvent, sans violence, mais parfois je ne sais plus quoi penser de nous. Une partie de moi l’aime tellement comme l’ autre partie peux le haïr. C compliqué…. Finalement j’ai l’impression de stagner!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *