Démarrer une relation: 7 astuces qui font la différence!

Cet article vous est proposé par Geneviève et Luciane du blog En Couple Simone, un blog pour les femmes célibataires qui passent à l’action.

1. C’est à l’intérieur de moi que je reconnais l’homme de ma vie.

Main qui dessine un coeur en rose sur un fond noir.Est-ce que je suis déjà capable de dire ce qui m’attire et ce que je ne suis pas prête à accepter ?
Ensuite, je vais pouvoir oser les relations, oser la différence et faire l’expérience en confiance puisque je connais mes limites, mes goûts, mes désirs.
Ainsi je peux rencontrer tous les hommes avec lesquels une opportunité est possible et sentir ce que ça me fait d’être avec cette personne. Si ça vibre, si je me sens bien, si physiquement il n’y a pas de critère rédhibitoire (pas envie d’être embrassée, dans les bras, pas possible d’imaginer une relation sexuelle avec lui) alors, je remets mes critères en perspective : est ce que je pourrai réaliser mes projets de vie avec cette personne ?  Est-ce que je dois renoncer à une partie essentielle de moi avec lui ou bien est ce qu’au contraire, il me permet d’être plus moi-même ? Qu’est-ce qui me pourrait me retenir, me fait peur chez lui ? Est-ce surmontable? Est-ce que cela vient de mon histoire et je peux y travailler ou pas (vraiment je ne pourrai pas dépasser cela, etc…) ?
Du coup, au lieu de le scanner avec une liste de critères à cocher, c’est à l’intérieur de moi que je regarde. Je me regarde dans ma relation avec lui, ce qui me permet non pas de le juger mais de vérifier que je suis bien cohérente avec moi même. Ainsi, mon homme peut être assez différent de mon idéal physique et social mais correspondre complètement à mes vrais besoins, mes désirs profonds.
 

2. Je me positionne dès le début dans la relation.

Quand je vais être en contact avec un homme en particulier, pour mettre toutes les chances de mon côté, je vais sentir : qu’est-ce que je veux avec cet homme ?
  • J’ai envie de le revoir ?
  • Est-il potentiellement l’homme de ma vie ?
  • Ma relation avec lui est-elle vouée à un flirt ?
  • Définitivement, il ne me touche pas ».
Ça n’a l’air de rien, mais toutes nos attitudes seront totalement différentes selon le degré d’intérêt que nous avons pour lui. S’il s’agit de l’homme de mes rêves, je ne vais jamais le traiter en ami, ni en confident, ni en flirt d’un moment. Il se sentira touché dans son amour propre, si par exemple je dansais avec un autre ou si je restais focalisée sur un autre homme, alors qu’il est présent.
Ce serait aussi risquer d’abimer la relation d’être dans du bavardage plutôt que d’être dans une relation authentique où l’excès de mots serait comme un mur entre nous.

3. Je mets le paquet pour être bien dans ma vie.

Je deviens un aimant en étant naturellement séduisante, en mettant le paquet dans ma vie personnelle, en étant heureuse sans homme. David Laroche nous le rappelle : j’attire les hommes vers moi, dans la mesure où je suis enthousiaste et rayonnante. Plus je m’investis dans mes projets personnels, plus je pratique ce que j’aime, plus je serai heureuse sans homme, et plus je vais attirer les hommes à moi. Aucun homme n’aime une femme dépendante de lui. Je peux dédier un budget pour investir dans une formation pour devenir plus autonome, pour réussir mes projets de vie, pour me faire aider. Je vais être actrice de ma propre vie, refuser toute posture de victime ou de passivité. En agissant, ma confiance en moi grandira naturellement.
Femme blonde avec des lunettes rétro, un bandeau et du rouge à lèvre rouge qui fait le signe chut.
Mateus Lunardi Dutra

4. Stop au bavardage.

Il y a des femmes qui vont s’orienter sexuellement vers les femmes pour pouvoir bavarder en amour. Si je choisis un homme comme partenaire, je vais m’abstenir de lui parler des détails de ma vie, de mes déboires.
Je vais protéger le début de la relation avec cette consigne si importante. Je considère que mon homme est uniquement mon amoureux potentiel et c’est tout ! Il n’est ni mon psy, ni ma meilleure amie, ni ma mère, ni mon banquier, etc. Je peux me tenir prête à l’écouter, les hommes ont moins d’options de qualité pour partager leur intimité. Je peux jouer ce rôle de confidente à condition de ne jamais lui donner des conseils ! Oui, oui, jamais ! En pratiquant l’écoute active, je lui dis toute mon empathie, sans tomber dans le travers de jouer le rôle de coach ou de psy. Sinon, je risquerais de rentrer dans un jeu psychologique, à vouloir le contrôler ou le manipuler.
 

5. Je deviens sublime, de l’intérieur et de l’extérieur.

 En prenant soin de moi, en mangeant des aliments sains, en portant des vêtements qui me mettent en valeur… Il y a des hommes pour qui, au début de la relation, l’apparence influe à 50% dans le choix de la femme.
Utiliser des produits qui respectent la santé, assumer mes formes, parler de moi avec bienveillance, faire le choix de la féminité dans ma tenue, le soin de mon corps, exclure de mon langage toute auto-dévaloriation, célébrer mes avancées…
 

6. Je me respecte à 100%, dès maintenant

La relation est importante pour moi, je ne veux pas la gâcher : alors moi aussi, je suis importante dans la relation et je me dois de me respecter. Ce choix peut être difficile pour certaines d’entre nous, quand nous avons pris l’habitude de ne pas oser dire une gêne, exprimer un besoin.
Je dis non, s’il me fait une proposition pour laquelle je ne suis pas prête à embarquer. J’avance à mon rythme, je ne me suradapte pas, en aucun cas, pour aucune raison. Moi, je suis la femme de ma vie et je suis en train de construire une relation pour que lui aussi me choisisse pour être la femme de sa vie. Si je me respecte, dès le début, il saura aussi me respecter pour la suite. Même si, auparavant, je me suis habituée à dire : “ce n’est pas grave, après ça ira mieux, la prochaine fois je lui dirais”, c’est le signe visible que je fais fausse route.
Un homme et une femme de dos qui se tiennent la main.

7. Je vis le temps présent !

Ce dernier conseil est aussi précieux que tous les autres. Sous aucun prétexte, je ne vais entretenir des attentes sur l’autre. Je ne sais pas si je vais faire ou pas ma vie avec lui au bout d’une semaine, ni si je vais partir avec lui faire le tour du monde.
Je vais juste sentir à l’intérieur de moi que ça vibre. Je vais sentir mes hormones m’enivrer. Je vais donc profiter de chaque instant sans avoir des attentes sur l’autre. Je ne sais pas ce que demain me réserve, aujourd’hui si. Alors, je vais utiliser cette énergie magique, celle de l’amour naissant, pour investir ma vie et mes projets.
Moi, au début de ma relation avec l’homme de ma vie, j’écrivais des poésies, je dessinais, je me suis mise à faire de la peinture et j’ai même fondé une association.
Il y a tant à faire, au lieu de rester collée à mon téléphone ou à son profil Facebook !
 

ET VOUS ? LEQUEL DE CES CONSEILS VOUS PARLE LE PLUS ? CHOISISSEZ-EN UN À APPLIQUER DÈS AUJOURD’HUI ET PARTAGEZ-LE DANS LES COMMENTAIRES 🙂

Retrouvez Luciane et Geneviève sur leur blog En couple Simone.

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *