Comment sauver son couple quand on est au bord du divorce?

Si on ne l’entretient pas au quotidien, le mariage peut devenir une véritable source de conflits et de frustrations. Photo © fergregory

[chapo] Au moment de se marier, on peut avoir l’impression qu’on a accompli quelque chose, qu’on peut être tranquille. Alors qu’au contraire, plutôt que d’être une fin, le mariage est le début de quelque chose. C’est comme acheter une belle plante, qu’il faudra entretenir au quotidien pour qu’elle ne périsse pas et qu’elle s’épanouisse. Aujourd’hui en France, 46% de couples divorcent. Le plus fort taux de divorce a lieu au cours de la cinquième année de mariage. (source Ined) Avant d’entamer une procédure de divorce, êtes-vous sûr d’avoir tout tenté pour sauver votre couple? C’est le sujet de cet article. [/chapo]

 

Qu’est-ce qui pousse les couples à vouloir divorcer?

Yvon Dallaire a recensé dans son livre “Qui sont ces couples heureux?” 9 moments critiques dans un couple qui peuvent mener à la rupture.

  • 1. La phase de la désidéalisation: c’est le moment où on découvre que l’autre n’est pas aussi parfait qu’on l’imaginait, on découvre sa vraie personnalité. Cette phase survient en général lors de la troisième année de relation.
  • 2. L’arrivée d’un enfant: cela peut perturber le couple car on devient des parents, les principes différents d’éducation peuvent devenir également un sujet de dispute.
  • 3. L’emménagement ou le déménagement: cela peut éloigner ou rapprocher les partenaires. L’emménagement peut être à l’origine de désaccords: l’un des deux partenaires peut s’impliquer moins que l’autre ou ne pas vouloir déménager ce qui peut créer des disputes.
  • 4. Le changement de carrière ou la perte d’emploi: le fait de perdre un emploi peut être à l’origine de problèmes financiers dans le couple mais également de culpabilité: celui qui a perdu son travail peut se sentir inutile ou dépendant de son conjoint.
  • 5. Les aventures extraconjuguales: 2 à 3 couples sur 4 seraient un jour touchés par l’infidélité d’un des deux partenaires. Très peu de couples y survivent car il est très difficile pour l’autre partenaire de faire à nouveau confiance.
  • 6. La crise du milieu de vie: L’un des partenaires ou les deux font un bilan de leur vie en général, y compris de leur vie amoureuse. C’est un moment de profonde remise en question.
  • 7. Le syndrome du nid vide: Quand les enfants quittent le foyer familial, les parents se retrouvent à nouveau face-à-face. Il sont alors plus conscients des déséquilibres qui jusque là étaient masqués par la présence des enfants.
  • 8. La maladie ou la disparition d’un être cher: Peu de couples y survivent en particulier quand l’un des deux souffre plus que l’autre et ne se sent pas soutenu par son partenaire.
  • 9. Le départ à la retraite: la personne qui est retraitée doit s’adapter à son nouveau mode de vie, le fait de ne plus travailler et d’être plus disponible le confronte à l’autre et aux éventuels problèmes existant dans le couple.

 

 

Comment éviter le divorce?

Voici les étapes à suivre que je vous propose afin de sauver votre couple.

Réinvestir le couple.

Comme le dit Yvon Dallaire, chacun des deux partenaires doit reprendre la responsabilité à 100% de son couple, et non à 50%. Se dire que vous êtes responsable à 100% de ce que vous apportez au couple vous aidera à ne plus accuser l’autre et à ne plus vous positionner en victime.

 

Entrer dans le sas de décompression des émotions.

C’est un concept que j’ai inventé. Souvent, quand on ressent des émotions fortes on s’adresse à l’autre tout de suite, sans même prendre le temps de comprendre ce qu’on ressent, de se recentrer sur soi.

Aller vers notre conjoint en pleurant, en lui criant dessus, ou en lui faisant des reproches ne peut que le mener à l’incompréhension. Voilà les pensées ou questions qui peuvent lui passer par la tête en nous voyant dans cet état:

  • Qu’est-ce qui lui arrive?
  • Je ne comprend pas ce qu’il/elle a ni comment l’aider.
  • Qu’est-ce que j’ai fait encore?
  • Je ne le rend pas heureux ou je ne la rend pas heureuse.

Il est donc nécessaire, avant de s’adresser à notre partenaire de passer par ce que j’appelle “le sas de décompression des émotions”. C’est-à-dire qu’en cas d’émotion forte, on passe obligatoirement par ce sas avant d’entrer en contact avec notre partenaire.

Le sas de décompression des émotions, c’est toute chose que vous connaissez et qui vous fait du bien:

  • faire une technique de relaxation
  • faire du sport
  • pratiquer une activité créative
  • écrire
  • écouter de la musique
  • lire un livre
  • sortir boire un verre
  • faire du shopping
  • regarder un film ou une série

Le sas de décompression peut être différént à chaque fois, le plus important c’est de s’écouter et de se poser la question “De quoi ai-je besoin tout de suite pour aller mieux?”. Attention, cela doit être une activité bénéfique pour vous! Une fois que vous avez la réponse, faites cette activité. Cela vous aidera à faire baisser la pression avant de parler à l’autre.

 

Dire ce qu’on a sur le coeur

On pense souvent que notre conjoint sait déjà ce dont on a besoin ou qu’il connait déjà nos pensées. C’est cela qui nous empêche de lui dire. C’est cela également qui peut nous pousser à lui faire des reproches alors qu’on n’a pas su lui exprimer clairement ce qu’on attendait de lui. Personne ne peut deviner ce qu’on pense ou ressent et face au silence, notre conjoint peut s’imaginer le meilleur comme le pire.

La meilleure solution, c’est de dire les choses au fur et à mesure, ne pas accumuler les rancoeurs ou les émotions négatives car celles-ci finiront par ressortir comme un volcan qui entre en éruption.

Comment exprimer ce qu’on ressent? Pour cela, il existe de nombreux moyens: écrire une lettre, un sms, parler, faire écouter à l’autre une chanson qui exprime bien ce qu’on ressent. Il faut pour cela, être capable de s’écouter et de choisir le moyen qui nous convient le mieux au moment venu.

Pour exprimer des sentiments ou émotions délicats, vous pouvez utiliser le modèle de la lettre d’amour de John Gray, dont il a parlé dans le fameux livre « Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Venus. »

Selon votre ressenti et le temps que vous avez devant vous,  vous pouvez appliquer 1, 2 ou 3 étapes, vous pouvez vous arrêter à n’importe quelle étape.

  • 1ère étape: Ecrivez une lettre d’amour pour exprimer 1) ce qui vous met en colère, 2) ce qui vous rend triste 3) ce qui vous inquiète, 4) ce que vous regrettez, 5) l’amour que l’ont pour son partenaire
  • 2ème étape: Ecrivez une lettre en imaginant la réponse que vous aimeriez recevoir de votre partenaire
  • 3ème étape: Lisez les deux lettres à votre partenaire. Parfois votre partenaire ne sait pas comment réagir par rapport à la première lettre, le fait de lui lire la lettre réponse lui permet de savoir exactement ce que vous attendez de lui.

 

Communiquer positivement

En plus de dire ce qu’on a gardé sur le coeur pendant longtemps, il est nécessaire d’apprendre à communiquer positivement au quotidien.

Pour commencer, on peut apprendre la Communication Non Violente, créee par Marshall Rosenberg dans les années 70. La CNV permet de faire passer un message sans culpabiliser l’autre ou lui faire des reproches. Vous allez ainsi apprendre à transformer vos reproches en souhaits ou en demandes.

Ce que nous apprend également la Communication Non Violente, c’est d’adopter ce que Marshall Rosenberg appelle “les oreilles de girafe”: apprendre à écouter les besoins de l’autre derrière ses reproches, ses plaintes ou ses critiques.

Essayez et vous verrez que vous ne réagirez plus de la même manière, cela vous aidera à ne plus prendre les choses personnellement. La prochaine fois que votre conjoint se plaint ou vous fait un reproche, posez-vous les questions suivantes:

– Quel est son besoin qui se cache derrière cette plainte?

-Comment pourrais-je lui montrer dès maintenant que j’ai compris ce dont il/elle avait besoin et que je vais l’aider à l’obtenir? (Ce peut être à travers une parole compatissante)

– Quelle petite action pourrais-je faire dès maintenant pour l’aider à combler ce besoin?

Par exemple, si votre conjoint vous dit “J’en ai marre, je m’ennuie!”, en écoutant le besoin qui se cache derrière cette plainte, vous comprendrez qu’il n’est pas en train de vous dire qu’il s’ennuie avec vous, mais qu’il a besoin de sortir de sa routine, de plus d’amusement.

Vous pourriez lui montrer que vous avez compris son besoin en lui disant “ qu’est-ce que tu aimerais faire? quelle activité te ferait plaisir?”

Ensuite, vous pourriez programmer cette activité dans la journée, ou si ce n’est pas possible dans la semaine ou le mois à venir en calant une date et une heure dans votre emploi du temps.

 

Porter à nouveau de l’intérêt à son partenaire.

Votre partenaire a besoin de sentir qu’il est aimé et qu’il compte à vos yeux. Si le message que vous lui transmettez à travers votre langage non verbal est “je ne te vois pas” ou “tu es transparent”, il ne peut que se sentir rejeté et cela ne lui donnera pas envie de faire des efforts pour sauver votre couple.

Que pouvez-vous faire dès maintenant, pour montrer à votre conjoint que vous lui portez de l’intérêt?

  • Prenez soin de vous: en prenant soin de votre apparence, vous montrez à votre conjoint que vous avez envie de lui plaire.
  • Regardez- le plus souvent, en particulier quand il est en train de vous parler. Vous faites ainsi preuve de respect pour l’autre.
  • Offrez-lui un sourire : un sourire c’est gratuit et pourtant quel plaisir pour celui qui le reçoit, c’est un message de paix et de bienveillance par excellence…
  • Soyez plus tactile: lui toucher l’épaule, la main ou la jambe plus souvent vous rendra plus proche et complices l’un de l’autre, en touchant quelqu’un vous rentrez dans son intime.
  • Faites-lui des compliments: quand vous trouvez votre conjoint beau/belle dites-le lui. Cela l’aidera à se sentir admiré et à poursuivre ses efforts pour vous séduire.
  • Dites merci plus souvent: dès que votre partenaire a fait quelque chose qui vous a plu, faites-lui savoir en lui disant merci. Vous lui montrerez ainsi votre reconnaissance et cela lui donnera envie de continuer à faire des choses qui vous font plaisir.

 

Faire des efforts en même temps.

Souvent quand le couple est en crise, les deux partenaires jouent au chat et à la souris, c’est-à-dire que la fierté les pousse à ne pas vouloir faire des efforts en même temps pour sauver leur couple. Quand l’un des deux fait un pas en avant, l’autre fait trois pas en arrière et vice-versa.

Pour ne plus se laisser piéger par cette fierté qui fait du mal à votre couple, prenez conscience de l’effort que cela a dû demander à l’autre pour reconnaître ses torts et faire le premier pas. Mettez-vous également à sa place: que ressentiriez-vous si une fois que vous montrez à l’autre que vous êtes décidée à faire des efforts, celui-ci vous rejette ou vous ignore?

 

Partager des activités. Deux mains et deux cafés sur une table.

Si dans un couple on pense à divorcer, c’est qu’il n’y a plus de réelle complicité car au fil des années on s’est éloignés l’un de l’autre. On peut recommencer à partager une ou plusieurs activités ensemble pour recréer la complicité perdue.

Pour cela, il convient de trouver une activité qui plait aussi bien aux deux personnes et de la partager à deux: aller au cinéma, à un concert, boire un verre, se balader dans la nature, reprendre une activité physique, voyager…

Il peut arriver que ce qui ne plait pas à l’un plaise à l’autre et vice-versa. Dans ce cas, chacun peut montrer de l’intérêt en participant de temps en temps à une activité qui passionne l’autre. En agissant ainsi, on dit à l’autre “j’accepte et je prend en compte qui tu es et ce que tu aimes”.

 

 

 

Exercice de coaching: définir vos attentes

J’ai proposé l’exercice suivant au cours d’une séance de coaching amoureux par mail. Il vous aidera à cerner précisément ce que vous attendez de votre partenaire et de la relation, et comment l’exprimer.

  • Prenez trois feuilles A4 et faites cet exercice quand vous avez du temps libre devant vous.
  • Sur la première feuille, notez les émotions négatives que vous ressentez vis-à-vis de votre relation: vos incompréhensions, vos doutes, ce que vous n’acceptez pas, vos peurs de et finissez par marquer ce que vous avez vécu et que vous ne voulez surtout pas voir se reproduire dans votre future relation avec votre conjoint. Ca peut-être au niveau de vos sentiments, de votre attitude ou de celle de votre conjoint, sentez-vous libre d’exprimer TOUT ce que vous ne voulez pas. Relisez bien attentivement la première feuille avant d’écrire la deuxième.
  • Sur la deuxième feuille, vous allez noter à présent tout CE QUE VOUS VOULEZ dans votre relation avec votre conjoint. Ne vous limitez pas, même si certaines choses vous paraissent impossibles ou difficilement réalisables, notez-les si vous les souhaitez ! Attention, écrivez bien toutes les phrases à la deuxième personne, comme si vous étiez en train de vous adresser à votre conjoint. Exemple : J’aimerais que tu sois attentionné avec moi.

 

– De quoi avez-vous besoin dans votre relation ?

– Qu’aimeriez-vous ressentir ?

– Qu’aimeriez-vous que votre conjoint vous dise ?

– Comment aimeriez-vous qu’il se comporte avec vous?

– Quelle relation de couple souhaitez-vous vivre avec lui ?

– Qu’aimeriez-vous vivre avec lui ?

– Dans quels projets aimeriez-vous vous engager avec lui ?

Parmi ces phrases, choisissez au moins 3 ou 4 phrases qui pour vous représentent vos envies et besoins actuels. Ces phrases-là, il faudra bien penser à les glisser subtilement dans vos prochaines conversations avec votre conjoint. Cela l’aidera à comprendre ce que vous voulez et à vous aider à l’obtenir.

  • Enfin sur la troisième feuille :

 

Vous allez reprendre votre deuxième feuille et transformer toutes les phrases unes à unes au présent et à la troisième personne. Exemple : « J’aimerais que tu sois attentionné avec moi » devient : Il (marquez le nom de votre conjoint à la place du Il) est attentionné avec moi.

Comme le dit Yannick Le Cam, créateur de la méthode TCAP, le fait d’écrire au présent ce qu’on souhaite permet de créer de nouvelles connexions dans le cerveau. C’est-à-dire que mentalement, vous commencez à vous sentir capable de vivre cela et cela vous redonne confiance, vous adoptez un point de vue différent sur la situation, vous devenez plus optimiste.

Une fois que vous avez fini de transformer toutes ces phrases sur la troisième feuille, gardez-la bien avec vous et relisez-la au moins une fois par jour (l’idéal c’est avant de dormir et/ou au réveil, ce qui permet de démarrer ou finir la journée de manière agréable) et également à chaque fois que vous ressentez des doutes vis-à-vis de votre relation actuelle.

Une fois que vous avez fini cet exercice complet (qui devrait vous aider à déterminer ce que vous voulez vraiment), jetez la première feuille à la poubelle: vous n’en avez plus besoin. C’est un acte symbolique, vous n’êtes pas seulement en train de jeter une feuille, vous êtes en train de jeter des mauvais souvenirs, des peurs, des sentiments négatifs, vous lâchez prise… Vous vous libérez de tout cela, vous n’en avez plus besoin dans votre relation.

A présent, vous savez que sauver son couple demande de faire preuve de courage et de patience. Il est également nécessaire que chacun des deux partenaires soit déterminé à améliorer les choses. Je vous propose de suivre les conseils que je vous ai donné dans cet article. Au mieux, cela vous permettra de repartir sur de nouvelles bases. Au pire, si vous finissez quand même par divorcer, vous saurez que vous n’aurez rien à vous reprocher car vous aurez donné le meilleur de vous même.  Sachez qu’il est également possible de faire appel à un coach amoureux ou à un thérapeuthe qui vous aidera à prendre votre vie et votre couple en main.

Quel changement êtes-vous prêt à apporter à votre couple dès aujourd’hui?

 

36D02E95003E0AD443F41964F6BEC829

Préserver votre vie privée, c'est ma priorité. 😉 Votre adresse email ne sera pas diffusée.

6 commentaires sur “Comment sauver son couple quand on est au bord du divorce?

  1. Je trouve que l’article est vraiment très bien il s’applique aussi aux nombreux couples non mariés
    La communication est la base d’un couple , il faut partager ce que l’on a sur le cœur que ça soit positif ou négatif mais pour cela il faut connaitre les bonnes techniques de communications.L’exercice « des 3 feuilles » est intéressant pour bien connaitre son partenaire et ses envies , je suis d’accord que le fait de partager ce que l’on aime , ce que l’on ressent permet d’entretenir la séduction dans le couple.

  2. Bonsoir, j’ai malheureusement tout essayer mais rien n’y fait et comme vous dites ce n’est pas à 100 pour 100, depuis qu’il est partit je lui ai écrit deux lettres et en 4 jours il m’a répondu que tout était terminé qu’il ne voyait plus notre avenir ensemble…La rupture est bien présente et le divorce est malheureusement en route sans mon consentement. 16 années réduits à néant et rien à faire; Une chose est sûre c’est que je n’aurai pas essayer de sauver notre couple c’est lui qui veut plus ce n’est pas moi.
    Je trouve vos conseils très interressant mais pour un couple qui a envie de se reconstruire…

  3. Beaucoup de divorce peuvent être évités avec du dialogue…
    Le dialogue doit avoir lieu avant même l’arrivée des problemes… le fait d’anticiper par exemple les grandes lignes de l’éducation des enfants permet d’éviter des désaccords « à chaud »…

  4. Je suis tout à fait d accord, la communication est la clé. Mais que faire lorsque votre conjoint refuse de communiquer? Que faire lorsque l on ne prend même pas la peine de vous regarder lorsque vous parlez et pire que l on ne vous
    répond pas? Je me sens impuissante.
    Il nie l évidence. Il prétend que tout va bien alors que moi je me sens négligée. Nous venons d avoir un petit bébé.

    1. Bonjour,
      quand vous lui dites qu’il vous néglige il comprend « tu n’es pas à la hauteur » il se met en retrait car souvent après une naissance l’homme ne sait comment réagir. votre conjoint va mal. amenez le à vous exprimez ses sentiments mais tout en restant douce et attentionnée à son égard.il a peur de vous perdre vu qu’il doit à présent vous partager avec votre bébé. détendez l’atmosphère et surtout faites en sorte que votre conjoint ne se sente pas axclu. j’ai fait l’erreur d’être trop fusionnelle avec mon bébé croyant que si mon conjoint n’emettait pas d’objection c’était parce qu’il approuvait alors qu’en fit il se sentait de trop… pensez-y… et discutez sans prise de tête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *